Sandchronique #7 : Astuce – Perdre toutes ses photos, le cauchemard du voyageur. Voici comment s’en prémunir

6
49

Chronique  No 7 de , notre globetrotteuse avignonaise de 27 ans, qui a entrepris, il y a maintenant un an, de réaliser un tour du monde. Vous retrouverez régulièrement les chroniques de Sandrine qui nous fait bénéficier de son expérience en fonction de son humeur, bonne ou mauvaise, mais toujours de façon pertinente.

*****

8007243-jeune-femme-avec-portable-eion-a-des-problemes-informatiques[1]Qui n’a jamais eu de soucis de photos ? L’un des pires cauchemar de voyageurs en tout genre, perdre toute ses photos ! Et maintenant, avec les appareils numériques, ça se compte souvent en centaines… Il y a plusieurs moyens de prévention et d’autres de “guérison”.

Premièrement, on va parler matos : rien de mieux pour la prévention que d’avoir une clé USB, disque dur ou une autre carte mémoire pour faire une copie des photos régulièrement. Deux sauvegardes valent mieux qu’une. Il y a toujours un Cyber Café ou un ami rencontré en route qui peut vous faire le transfert de l’un à l’autre. Pour ma part, je met les photos dans mon ordi, mon disque dur et celui de Gunes, on n’est jamais trop sûr ! Pour ceux qui ont une bonne connexion internet, il y a Dropbox ou d’autres équivalents qui permettent de garder les photos en ligne sans en diminuer la qualité. Avoir une 2e carte mémoire permet de continuer à prendre des photos si la première lâche en cours de route, ce qui vient de m’arriver au beau milieu de la jungle ! Et la aucun moyen d’en acheter, le village le plus proche est à 1h de bateau, ne parlons pas du magasin informatique…

Briquet-electronique-Cle-USB-2_1_234-detail3[1]Deuxièmement, il faut faire la copie de photos régulièrement. On se dit toujours : « ça n’arrive qu’aux autres, et puis de toute façons on en n’est pas à un jour près… » sauf que c’est toujours pendant ce jour que vous avez choisi de reporter que tout disparaît. Et la, c’est la crise de nerf : au début, on pense que le câble est mal branché, puis que les photos se sont enregistrées sur l’appareil et non la carte puis…. bref 150 solutions possibles avant de réellement admettre que les photos depuis plus d’un mois, et dans mon cas 3 îles traversées plus l’arrivée dans la jungle, ont disparu.

Dans mon malheur, je suis chanceuse puisque mon copain est informaticien à ses heures perdues et a trouvé un logiciel spécial pour les retrouver : PCI US Smart Recovery. Il en existe d’autres, gratuits ou payants, faciles à trouver sur le net. Il n’y a qu’à suivre les indications et, oh miracle, les photos réapparaissent, mais il ne faut pas trop rêver, la qualité n’est pas la même que l’originale et certaines photos sont réellement perdues. Bien évidement, je n’utilise plus cette carte mémoire devenue trop peu fiable à mon goût. Elle a bien travaillé pendant 2 ans, maintenant c’est l’heure de la retraite pour elle.

Il y a toujours un moyen de réussir à récupérer ses photos sans forcément passer par les pros qui demandent une somme exorbitante. Mais le mieux reste tout de même la prévention avec différentes sauvegardes régulières qui évite bien des crises de nerfs.

The following two tabs change content below.

Sandrine

Je suis une jeune infirmière de 27 ans qui est partie à la découverte du monde un matin du 4 juin 2011. Le trip? Le faire en marchant et en prenant mon temps pour m'insérer dans la vie locale des pays traversés. Je n'ai aucun itinéraire précis ni de date de retour. Le voyage avance en fonction de mes envies et des rencontres. Comme le dit Lao Tzu : "un bon voyageur n'a pas de plan fixe et pas l'intention d'arriver". Après la traversée de l'Europe à pieds, me voici partie à la rencontre de l'Amérique du sud en voilier avec en bonus un arrêt aux Caraïbes.
Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et à le partager !

commentaires

  • floriane

    J’ai rédigé un article similaire récemment car une de mes amies a perdu les données de sa carte usb et son disque dur l’a lâchée sans possibilité de récupérer la moindre donnée. Depuis je fais très atention

    • Merci Floriane pour ton retour d’expérience. On ne répétera jamais de trop de faire des sauvegardes ou des copies de vos données !

  • Parrain

    Prudence n’est-elle point la mère de toutes les vertus ??? On l’apprend hélas souvent à ses dépens !

  • Cauchemar, et non cauchemard…. Mais même une fois rentré à la maison, il faut penser aux copies de sauvegarde, là non plus on n’est pas à l’abri d’un crash disque !

    • Bien vu Vado ! En effet, la vigilance doit être permanente, en voyage comme à la maison !