Les lectures d’Aurélia #2 : “Manifeste vagabond” de Blanche de Richemont, Éditions Plon – 2012

1
129

L’avis d’Aurélia

41Kn48xzdSL[1]“Manifeste vagabond” de Blanche de Richemont, Éditions Plon – 2012

Blanche de Richemont livre un témoignage, un journal intime, un récit de voyage comme un bilan: “A trente-trois ans, je pose mes valises et m’interroge: cela fait des années que tu cours sur les routes après un sens ;  existe-t-il?

Lorsque le retour devient difficile, lorsque ” le voyage est devenu un esclavage”, alors il faut s’arrêter, réfléchir…écrire.

La jeune femme cherche le sens de ces expériences passées, au Moyen-Orient ou en Inde, et analyse la dimension spirituelle de ces longues marches qui ont “guérie des blessures”.  L’écriture allie le récit des kilomètres parcourus, décrit les rencontres avec ces hommes des caravanes du désert isolés du monde par leurs vies de nomades, et amène le lecteur à ses propres réflexions: de la recherche de la vérité à la liberté, des rêves aux voyages, de la vie à la mort.

Blanche de Richemont alimente son œuvre de citations des lectures qui l’ont aidé dans sa démarche, dans son questionnement : des philosophes, penseurs indiens ou écrivains déjà vagabonds tels que Hesse, Janger, Kerouac…

L’auteur n’est pas moralisatrice mais cherche simplement à transmettre et partager, avec des mots justes qui en appellent à notre cœur et notre esprit.

On lit ce roman un stylo à la main, recopiant ici, soulignant là. On le lit lentement puis on s’arrête, pour ressentir l’écho de nos propres évasions, qu’elles soient lointaines ou intérieures…

Le véritable vagabond ne serait pas celui qui prend la route, mais celui qui part chercher son âme.”

À ceux qui aiment les voyages autant que l’écriture…

INFOS/ACHETER

Biographie: http://blanchederichemont.skyrock.com/

La bibliographie de Blanche de Richemont en images

     

commentaires