La première cartographie du futur – Atlas du monde en 2033

0
450

Virginie Raisson, analyste en géopolitique, a imaginé une cartographie du monde en 2033.

Surpopulation, crise alimentaire, épuisement des ressources, pénurie de pétrole, réchauffement climatique, disparition des espèces, guerre de l’eau : l’avenir que le monde réserve est-il aussi noir qu’on le laisse généralement penser ?

2033, Atlas des Futurs du Monde apporte des éléments de réponse à cette ambitieuse question. Au travers des nombreux enjeux que l’ouvrage de prospective aborde et relie ensemble, il repère les mutations en cours afin d’éclairer les futurs possibles d une manière raisonnée, sans céder au fatalisme ni à l’utopisme. En croisant la science politique, l’économie et la géographie, il propose une cartographie des futurs possibles et donne à voir les contours du monde en gestation.

La réponse s’impose alors au fil des pages : “ce n’est que si nous restons passifs que nous nous réservons le pire des futurs possibles. Car le futur n’est pas écrit”

Plusieurs années de travail, de recherche et de terrain, des scénarios, des textes synthétiques d’une grande clarté, plus de cent cinquante cartes et graphiques innovants, des centaines de références : 2033, l’Atlas des Futurs du Monde est un livre hors normes. « Atlas du futur » et « futur de l atlas », il allie le sens et le beau pour esquisser d un trait nouveau le monde et son avenir.

412QKkM4yvL._SL500_[1]

Virginie Raisson est analyste en relations internationales et dirige le Lépac, un laboratoire indépendant d’études géopolitiques et prospectives. Avec Jean-Christophe Victor, elle est notamment co-auteur des deux atlas du Dessous des Cartes (Arte éditions / Tallandier, 2005 et 2007).

Pour ce nouvel ouvrage, Virginie Raisson ‘ est appuyée sur les recherches menées au sein du Lépac et a travaillé avec le cartographe Alexandre Nicolas et les graphistes Christian Garon et Véronique Desanlis.

Virginie Raisson répondait aux questions de David Abiker

“Nous avons cessé de nous intéresser au long terme. Notre civilisation pourrait en mourir, car c’est de l’indifférence au long terme que sont morts les grands empires. Et voilà, coup de tonnerre dans un ciel bleu, qu’une équipe intelligente est capable de mettre nos peurs en cartes, de quantifier les menaces. Ce document est inouï. L imagination cartographique et symbolique est fabuleuse. »

Michel Rocard, ambassadeur aux pôles Arctique et Antarctique, ancien Premier ministre

*****

Voici quelques extraits du livre en vidéo

Le vieillissement de la population

Le réchauffement climatique

Une région dans l’impasse

Un exode annoncé

Disponible dans toutes les (bonnes) librairies mais aussi sur internet en frais de livraison gratuits.

412QKkM4yvL._SL500_[1]     

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires