Sandchronique #9 : Le Volontariat ou comment donner un autre sens à son voyage

Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et à le partager !

Chronique  No 9 de , notre globetrotteuse avignonaise de 27 ans, qui a entrepris, il y a maintenant un an, de réaliser un tour du monde.

Vous retrouverez régulièrement les chroniques de Sandrine qui nous fait bénéficier de son expérience en fonction de son humeur, bonne ou mauvaise, mais toujours de façon pertinente.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous avez du temps ? Vous n’avez presque pas ou pas du tout d’argent ? Vous adorez voyager ? Vous voulez vous rendre utile en voyage ? Vous voulez faire des rencontres exceptionnelles ?

Qui n’a jamais rêvé de partir en voyage dans des endroits extraordinaires sans se ruiner, tout en faisant des superbes rencontres ?

Voyager, c’est super mais c’est aussi changer sans arrêt de place, ce qui de mon point de vue, peut devenir fatiguant. Pas uniquement dans le sens physique, mais aussi psychologique. Et je suis partie dans l’optique de voir par moi même les différents pays, cultures et leur façon de vivre. Pour cela, rien de tel que de se poser quelques temps dans le pays en question et de préférence chez les locaux, pas dans un hôtel en ville. Rien de mieux pour être en immersion que de travailler avec eux, c’est une double expérience très riche. D’une part je fais quelque chose de productif et j’apprends le mode de vie local, d’autre part je peux enseigner mon savoir et parler de ma propre culture.

Le volontariat en gros c’est quoi ?

volontariat kuterevo pour les ours« Le volontariat est le fait d’être volontaire, c’est-à-dire d’agir sans contrainte et de sa propre volonté. Le volontariat désigne le statut juridique sous lequel des personnes peuvent s’engager dans un travail, dans l’intérêt collectif, le plus souvent à vocation humanitaire, sociale, sportive, culturelle… »

C’est apporter sa contribution à une association, une communauté ou parfois même à une personne locale d’un pays. En échange de travail, nous y gagnons le gite et le couvert, sans parler d’une expérience de vie. Il n’y a pas besoin de qualité spécifique, souvent on apprend sur place notre job et ça ne concerne pas uniquement un type de travail : ça peut être du travail à la ferme, barman ou guide dans un écocamp, aider à la vie quotidienne d’un refuge pour ours, faire partit d’une clinique mobile auprès des populations défavorisées… On peut trouver absolument de tout ça dépend du pays et de nos envies.

Comment le trouver ?

volontariat dans la jungleIl existe des sites internet dont en voici quelques un :

http://www.helpx.net/
http://www.workaway.info/
http://www.job-for-bed.com/
http://independentvolunteer.org/
http://grassrootsvolunteering.org/
http://www.woofing.fr/ (un site internet par pays)

Le principe est simple, on se crée une page profil expliquant le voyage, les expériences, les idées… que « l’employeur » peut voir et il ne reste plus qu’a sélectionner le pays et la région souhaitée, le type de volontariat recherché et le site vous affiche la liste des places à la recherche de volontaires qui ont elles aussi un profil. La plupart des sites ont un système de références qui permet de décrire son expérience sur place et donner un aperçu aux futur volontaires. Souvent le plus pratique si vous êtes dans le pays est de demander directement aux locaux, ils connaissent toujours les meilleures places.

Les informations ci-dessus devraient vous aider à trouver votre bonheur, vous rendre utile et faire durer un petit peu plus longtemps votre voyage, profitez en !

The following two tabs change content below.

Sandrine

Je suis une jeune infirmière de 27 ans qui est partie à la découverte du monde un matin du 4 juin 2011. Le trip? Le faire en marchant et en prenant mon temps pour m'insérer dans la vie locale des pays traversés. Je n'ai aucun itinéraire précis ni de date de retour. Le voyage avance en fonction de mes envies et des rencontres. Comme le dit Lao Tzu : "un bon voyageur n'a pas de plan fixe et pas l'intention d'arriver". Après la traversée de l'Europe à pieds, me voici partie à la rencontre de l'Amérique du sud en voilier avec en bonus un arrêt aux Caraïbes.
Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et à le partager !

Commentaires

commentaires

Mots-clés :