Voyager avec les enfants dans le temps et à travers le monde

1
186

Enfants du monde

Enfants de tous les temps de tous les mondes

Cet ouvrage de près de 500 pages a l’ambition de montrer la diversité de l’enfance sous toutes ses facettes selon les époques et selon les pays à travers 3 grands chapitres

1. Histoire de famille retrace la place de l’enfant dans le ventre de sa mère, au sein de la famille, son éducation, la transition vers l’âge adulte…

  1. « Quand un garçon naît chez les Aztèques, la sage-femme enterre le cordon ombilical à l’extérieur de la maison. Quand une fille vient au monde, la sage-femme enterre le cordon à l’intérieur, parce que, une fois adulte, la fille devra rester dans la maison « comme le cœur dans le corps » ».
  2. « Les Inuits pensent que chaque nouveau-né est l’esprit d’un parent, récemment décédé, qui revient à la vie. Mais que se passe-t-il si un ancêtre masculin se réincarne dans bébé de sexe féminin ? Ou l’inverse ? »

2. Des enfants et des mondes, pour donner un aperçu de l’existence des enfants dans la société : inégalités sociales, racisme, travail des enfants, scolarité, violence…

  1. « La majorité des habitants de Thaïlande sont des paysans. Or, la culture du riz ne rapporte plus assez, alors beaucoup d’entre eux vendent leur fille pour pouvoir survivre, et parfois permettre à ses jeunes frères d’aller à l’école. Les filles sont emmenées à Bangkok, la capitale du pays. Là, leurs « acheteurs » les obligent à se prostituer. Ils gagnent ainsi de fortes sommes d’argent, dont les filles et leurs familles ne reçoivent qu’une toute petite part. »
  2. « Au fonds, on voit le village de Trang Bang, qui vient d’être détruit par des bombes au napalm, y compris le temple bouddhiste où les enfants avaient trouvé refuge. Saisis de panique, des femmes et des enfants courent sur la toute pour échapper aux flammes. La petite fille nue qui s’enfuit s’appelle Kim Phuc. Elle a neuf ans. Son visage est déformé par la peur, par l’horreur. On croit entendre son cri. »

3. Le monde des enfants nous plonge dans le cercle de l’enfance à travers le jeu, les amis, le sentiment amoureux, des divertissements….

  1. « D’autres jeux se retrouvent dans plusieurs pays comme le « plouf-plouf « ou « pouf-pouf », qui permet de déterminer le hasard qui sera, par exemple, le chat dans le jeu qui suit. On chante parfois « Am Stram Gram… » ou « Une balle en or tu sors. Et si le roi ne le veut pas ce ne sera pas toi, au bout de trois, 1.2.3 ». En Espagne, on dit « Plom, plom, plom » et En Angleterre « Dip, Eeny Meeny Mo ».
  2. « Aussi étonnant que cela puisse paraître, parmi les peuples indiens d’Amérique par exemple, beaucoup de gens ignorent, aujourd’hui encore, leur date de naissance et s’en soucient fort peu. Il en allait de même en Europe, dans les siècles passés : il n’existait rien de comparable à l’état civil ; où désormais chaque naissance est enregistrée, avec sa date précise. Pour la grande majorité des populations, vivant des activités rurales, il ne servait à rien de connaître son jour de naissance. »

Il est composé de textes relatifs à l’enfance, d’extraits d’œuvres d’art, de photos, de citations d’enfants qui illustrent les évolutions au fil des siècles de la place de l’enfants, les différences culturelles, les traditions liées à l’enfance. L’organisation même de ce livre montre la diversité : développement de 30 thèmes, richesse et variété des illustrations, focus sur des peuples aux 4 coins du monde ou sur une période spécifique, témoignages d’enfants, contes, extraits de récits, encadrés donnant quelques repères, renvois vers d’autres thèmes, analyse des œuvres d’art…

En annexe, plusieurs cartes du monde avec un focus sur les civilisations mentionnées ou les territoires colonisés.

« Tout ce que nous avons appris depuis notre naissance, d’autres enfants, à d’autres époques et dans d’autres parties du globe, l’ont appris d’une autre manière. Ce qui semble naturel ne l’est pas pour d’autres enfants. Rien ne va de soi… »

Ce livre, accessible dès l’adolescence, est très complet. Il peut se lire comme un roman , être consulté si on souhaite en savoir davantage sur un des thèmes de l’enfance ou se feuilleter selon nos envies !

Ce n’est pas une encyclopédie : c’est très complet mais pas exhaustif, il y a des partis pris. C’est ce qui rend ce livre passionnant !

On voyage ainsi dans le temps de l‘Antiquité à nos jours en passant par l’empire aztèque, le Moyen âge, l’empire chinois, la Renaissance et le siècle des Lumières. On découvre les traditions et cultures des Inuits, des Indiens Hopis, de certains peuples d’Afrique, d’Asie ou d’Océanie. Parfois différentes époques sont mises en perspective, différents pays comparés sur un sujet relatif à l’enfance.

Le thème de l’enfance, de par sa symbolique, est finalement un des meilleurs moyens de voyager dans le temps et à travers le monde.

En savoir plus sur le livre

En savoir plus sur le livre | Commander le livre | Lire l’avis des lecteurs

Voir aussi : Enfants d’ici, parents d’ailleurs : une aventure collective méconnue

The following two tabs change content below.

Eve

Passionnée de livres et de photos. Privilégie la marche pour (re)découvrir les régions de la France : les endroits incontournables mais également les petits villages, les lieux chargés d'histoire... Admire les aventuriers en herbe et les explorateurs confirmés. Voir tous les articles écrits par Eve

commentaires