Parcours-Montagne de Franchard-Cuisinière à Fontainebleau

2
4505

Quoi, un parcours-montagne à Paris ? C’est peut-être difficile à croire mais pourtant c’est la réalité.

J’ai appris son existence il y a à peu près 2 ans et ce samedi 17 novembre 2012, j’ai décidé de m’y rendre dans le but de faire quelques repérages et d’essayer certains tronçons.

Voici mon compte-rendu

Le parking de Franchard-Cuisinière étant définitivement fermé, il faut maintenant se rendre au parking Franchard-Isatis. C’est l’un des plus gros parking concernant les secteurs de bloc en forêt de Fontainebleau. Il est tout neuf. Les travaux avaient débuté depuis mi-août et ont duré 2 mois. Je le trouve plutôt bien aménagé, certes un peu petit au vu de la fréquentation prévue.

Ce jour-là, j’étais la seule voiture sur la parking. J’ai donc pu profiter pleinement de l’espace.
Coordonnées GPS du Parking : N 48.411101, E 2.599111

Les sites de blocs de Franchard-Cuisinière et Franchard-Isatis sont considérés comme les petits paradis de Fontainebleau.

Le parcours montagne se trouve dans le secteur de Franchard-Cuisinière, d’où son nom ;-). C’est un circuit qui enchaîne grimpette et randonnée pédestre.

Son nom scientifique est le Circuit Orange F+ No 3.

  • Orange : De mon point de vue, correspond  simplement à une couleur du balisage sans indication de niveau de difficulté. En général, Orange correspond à de circuit AD (Assez Difficile) pour grimpeur moyen. Mais ici, ce n’est pas le cas.
  • F+ : Le niveau de difficulté
  • No 3 : Le numéro du circuit dans le secteur.

Son nom d’origine est “La Cerise du Débutant“. Maintenant, on l’appelle e simplement “Parcours Montagne de Franchard-Cuisinière“. Il a été tracé en 1960 par un groupe du CAF animé par Jacques Meynieu.

Le parcours est un boucle. La numérotation démarre par le numéro 75 qui est à la fois le point de départ et le point d’arrivée. Il n’y a pas de numéro 1. Ça passe directement  au numéro 2 si on va vers l’Ouest et au numéro 74 si on va vers l’Est. Ces numéros sont très espacés. J’ai eu beaucoup de difficulté à les trouver. En fait, sur le tronçon que j’ai parcouru, je n’en ai vu très peu, que 4 en fait !

Coordonnées GPS du numéro 75 : N 48°24’36.9″ et E 2°36’43.2″

Ces numéros ne désignent pas des rochers remarquables ou plus difficiles. Ils ont simplement pour but de faciliter le parcours et éviter de sauter certains secteurs.

Pour revenir au balisage, il est en fait de plusieurs couleurs. D’origine rouge, il est maintenant principalement jaune vif mais on peut trouver aussi du orange ou jaune pâle. Certaines marques sont très anciennes voir presque effacées.

Pour faire le parcours-montagne de Franchard-Cuisinière, il suffit donc de suivre le balisage, dans n’importe quel sens. Certains recommandent de le suivre dans le sens inverse des aiguilles d’une montre car les marques seraient plus visibles. C’est ce que j’ai fait.

Voici les TOPO que l’on peut retrouver dans certains anciens guides

pc 1961

topo arthaud

 

La distance à parcourir en escalade est de l’ordre de 6 km. Le parcours total, sans “tricher” et sans arrêt représente un réel test d’entrainement physique. Sans forcer et en y allant doucement, il doit se parcourir en 7h.

Ce samedi, le temps était très humide. Il y avait beaucoup de brouillard. Et ce que je craignais est arrivé. Les rochers étaient très glissants surtout ceux recouverts de mousse et de lichens.  Etant en simples baskets, je ne tenais pas du tout dessus. Je faisais quand même les passages très faciles et sans dangers. Sinon, je suivais le parcours en passant en bas des rochers.

J’ai tenté un passage qui m’a valu une belle chute sur le coude. La Softshell s’en souvient. Voyant que cela me prendra énormément de temps et ne correspondant pas à ce que j’étais venu faire, j’ai coupé largement pour revenir au point de départ. En tout, je pense avoir parcouru à peine 1/4 du parcours.

Certains disent que c’est de la marche sur cailloux ! Je dirais plutôt que c’est de l’escalade qui peut quand même s’avérer difficile, délicat voir dangereux pour les novices, comme moi. Mais je trouve que le parcourir est plutôt ludique. Il permet, comme ont dit, de se faire la caisse avant de partir en montagne, sur une course d’arête.

Autre point délicat : le choix des chaussures. J’ai tout lu et tout entendu. Grosses chaussures ? Chaussons ? Chaussures de trail ? Simples baskets ? Je pense que tout est possible. L’utilisation des “grosses” me semble quand même difficile sur ce parcours. Les chaussons, c’est peut-être quand même un peu abusé mais au moins, ça m’aurait permit d’éviter de glisser. Le plus simple reste donc des baskets mais avec une semelle anti-dérapente.

Voici la carte interactive du parcours

  • L’option « Partage » permet de télécharger les fichiers au format KML
  • L’option « Plein Ecran » rend la consultation plus aisée

Télécharger la trace GPS du parcours au format gpx

Profil du parcours

PM de FC

Vidéo 1

Vidéo 2

Album Photos

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires