Il faut sauver la plus grande réserve naturelle française

0
126

Dans l’archipel Kerguelen, la presqu’île de la Société de Géographie vue depuis la baie du Français (Source : Wikipedia)

Aux portes de l’ se trouve la plus grande réserve naturelle française.

“C’est une énorme réserve, 670 000 km2, c’est plus grand que la France hexagonale.”

A 3000 km de l’île de la Réunion, la réserve naturelle des Terres Australes Françaises regroupe l’archipel des Crozet, l’archipel des Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam et une vaste zone marine.

Cédric Marteau, directeur de la réserve nous explique :

Cédric Marteau, directeur de la réserve (source : Vidéo Brut Nature Fr)

“Dans cette réserve, tout d’abord, il faut y aller en bateau. On ne peut pas y aller en avion, il n’y a pas de piste d’avions et ce qui caractérise cette réserve, c’est qu’il n’y a pas de populations autochtones, il n’y a pas d’habitants sur ces îles. Ce sont des grandes îles : Kerguelen, c’est 350 îles, c’est la taille de la Corse.

Ce sont des paysages hyper austères, il n’y a pas d’arbres. Il n’y a pas de mousses, des lichens … Mais, et c’est ce qui fait la richesse de ces îles, c’est qu’on a la plus forte concentration d’oiseaux au monde. Plus de 50 millions d’oiseaux viennent se reproduire chaque année sur ces îles. Principalement des manchots, des albatros, des pétrels.”

Mais ici, le réchauffement climatique est déjà une réalité alarmante.

“Ça fait 10 ans que je travaille dans ces Terres Australes et j’ai déjà vu d’énormes évolutions. Typiquement, on a perdu 50% de la pluviométrie sur les 30 dernières années. Imaginez, vous avez votre plante d’appartement, vous avez votre gazon, l’été, que vous oubliez d’arroser, que vous n’arrosez qu’1 fois sur 2, vous allez voir, très vite, que tout va crever.C’est ce qui se passe dans les Terres Australes : la végétation est en stress hydrique et donc il ne pleut plus assez. Aujourd’hui, on a déjà 1,3°C d’augmentation de la température. Ce ne sont pas des projections, c’est ce qui se passe aujourd’hui.

Typiquement, il y a des scientifiques qui ont sorti une publication très récente, le mois dernier, qui a montré que 90% de la population de manchots royaux qui est basée sur l’archipel Crozet, a disparu.”

Pour Cédric Marteau, le rôle des réserves naturelle est fondamental.

Kerguelen – Volcan du Diable (315 m) – photo : B.navez – Fev 1984 (source : Wikipedia)

“L’objectif, c’est : 1. D’en faire un puits de carbone, c’est-à-dire que si l’océan est en bonne santé, il va pouvoir, comme une forêt, accumuler du dioxyde de carbone. Et 2, c’est de montrer, les scientifiques l’ont prouvé, que quand l’écosystème est très préservé, il va arriver à mieux résister.

Donc, il va quand même subir ces pollutions, mais il va résister. Donc l’objectif de la réserve naturelle des Terres Australes, c’est évidemment de protéger au maximum ces îles pour permettre à cette biodiversité, à ces manchots, à ces phoques, à ces orques, à  ces baleines, etc, de résister à  ces perturbations climatiques. Si l’on donne un petit coup de pouce à la nature, la nature peut reprendre toute sa liberté et tous ses droits.”

Source : Vidéo Brut Nature Fr

On vous conseille les livres suivants

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires