Promenades insolites le long de la Seine et des canaux parisiens

2
305

2015-10-10 10.11.54-2 (Copier)

N’oublions pas que c’est la Seine qui a permis le développement commercial et économique, en témoigne le pilier des Nautes et les armoiries de la ville.

Les éditions Parigramme viennent de sortir pour la rentrée de septembre 2015, un nouveau livre sur Paris, promenades au bord de l’eau, de Dominique Lesbros.

Cet ouvrage, richement illustré, nous propose 12 parcours de 2.5 à 4.8 km pour appréhender le rôle historique du fleuve ainsi que les activités qui se développent autour aujourd’hui.

Nous sommes ainsi invités à nous promener sur les berges rive gauche, les rives du Far West, la plaine d’Ivry, les anciens chemins de halage, la zone de confluence Seine Marne, l’île de la Cité et l’île Saint Louis, le canal Saint Martin, le canal Saint Denis ou encore le canal de l’Ourcq.

Pour chaque itinéraire, on retrouve le plan, la durée approximative et le nombre de kilomètres, des commentaires tout au long du parcours très instructifs, de nombreuses photos des points d’intérêt ainsi que des anecdotes.

Commençons notre promenade le long de la Seine et des canaux avec quelques extraits :

  • « Si l’on se tient au débit, ce n’est donc pas la Seine qui traverse Paris mais l’Yonne. »

  • « Un chapelet de péniches orle la berge et se prolonge au-delà du Pont de Bir-Hakeim sur la partie occidentale du port de Suffren. C’est le plus authentique et le plus réservé des ports parisiens. Les emplacements sont réservés aux mariniers à la retraite, à ceux du moins qui ont préféré s’établir à Paris plutôt qu’à Conflans-Sainte-Honorine, capitale de la batellerie. »

  • « Le trafic fluvial, aujourd’hui en progression constante, n’a pas encore regagné l’importance qu’il avait jadis. Pendant plusieurs siècles, les deux tiers des produits nécessaires à la vie de la capitale ont été acheminés par voie d’eau. »

  • « Les neufs écluses du Canal Saint Martin permettent à la façon d’un escalier de jouer du dénivelé. Entre la Seine et le bassin de La Villette, les bateaux montent ainsi de 25 mètres sur 4 kilomètres, soit 3 mètres par écluse. »

Nous avons suivi l’itinéraire de l’arc de Seine. Qui aurait pu imaginer que longer la Seine de la Concorde au Pont de Bir-Hakeim en passant par les bateaux mouches pouvait avoir quelque chose de pittoresque ? C’est pourtant le cas. L’itinéraire nous conduit à observer des vestiges historiques ou des curiosités.

Capture

En savoir plus sur le livre | Commander le livre

La preuve en images

A lancer en mode diaporama

2015-10-10 10.04.11 (Copier)

2015-10-10 10.15.57 (Copier)

2015-10-10 10.18.10 (Copier)

2015-10-10 10.20.29 (Copier)

2015-10-10 10.22.08 (Copier) 2015-10-10 10.22.41 (Copier)

2015-10-10 10.24.37-1 (Copier)

2015-10-10 10.28.34 (Copier)

2015-10-10 10.37.12 (Copier)

2015-10-10 10.41.17 (Copier)

2015-10-10 10.45.09-2 (Copier)

2015-10-10 10.49.46 (Copier)

2015-10-10 10.52.43 (Copier)

2015-10-10 10.54.19 (Copier)

2015-10-10 10.54.46 (Copier)

2015-10-10 11.22.06 (Copier)

2015-10-10 10.27.44 (Copier) 2015-10-10 11.23.58 (Copier)

2015-10-10 11.25.04 (Copier)

2015-10-10 11.26.18 (Copier)

2015-10-10 11.30.01-2 (Copier)

2015-10-10 11.32.15 (Copier)

2015-10-10 11.32.33 (Copier)

2015-10-10 11.32.47 (Copier)

2015-10-10 11.35.05 (Copier)

IMG_0098 (Copier)

En savoir plus sur le livre | Commander le livre

The following two tabs change content below.

Eve

Passionnée de livres et de photos. Privilégie la marche pour (re)découvrir les régions de la France : les endroits incontournables mais également les petits villages, les lieux chargés d'histoire... Admire les aventuriers en herbe et les explorateurs confirmés. Voir tous les articles écrits par Eve

commentaires