Première Traversée de l’Atlantique en Tonneau réalisée par Jean-Jacques Savin

0
1824

Crédit photo : The Daily Herald

Jean-Jacques Savin, un Français de 71 ans, vient de réaliser la première traversée de l’Atlantique en tonneau, transformé pour l’occasion en embarcation de fortune plutôt originale. Il est entré en mer des Caraïbes ce samedi 27 avril 2019. Il lui aura fallu 122 jours et neuf heures depuis son départ, le 26 décembre 2018, de l’île d’El Hierro dans les Canaries.

Il a été secouru ce week-end sur la fin de son périple par un cargo et a été débarqué à Saint-Eustache. Le capitaine du port de Saint-Eustache (Statia), David Dictus, a déclaré qu’un courriel avait été reçu par les Services portuaires de Statia, ce vendredi 3 mai, avec une demande pour que le port aide à l’amarrage d’un navire qui avait demandé de l’aide.

“Après avoir reçu cette information sur le type de navire, le nom de la personne et les conditions dans lesquelles il a été récupéré, nous avons appris qu’il s’agissait d’un Français de 71 ans”, a déclaré M. Dictus. Il a indiqué ensuite qu’une situation d’urgence avait forcé Jean-Jacques Savin à demander de l’aide à la Garde côtière américaine. Le pétrolier Kelly Anne a alors proposé d’offrir son aide au naufragé.

Un agent du port de Statia a déclaré que le pétrolier Kelly Anne avait croisé le navire-tonneau échoué au large de Saint-Domingue et l’avait hissé à bord avant de se rendre à Saint-Eustache où il est arrivé au port ce samedi 4 mai. Le Français y fut alors déchargé.

Jean-Jacques Savin paraissait en bonne santé et semblait n’avoir aucune blessure. Sa famille qui était présente l’a accueilli et embrassé. En touchant le sol, il a déclaré : “Cela fait 128 jours que je n’ai pas touché terre”. De nombreuses personnes qui passaient par le port se sont arrêtées pour voir le bateau ou plutôt le tonneau.

Jean-Jacques Savin a donc traversé l’Atlantique depuis les îles Canaries jusqu’à la petite île de Saint-Eustache à bord d’un simple tonneau de six mètres carrés (exactement 3m de long sur 2m10 de large) avec seulement la force des courants et des vents, sans moteur et sans assistance, en 128 jours de solitude, soit plus de trois mois en mer.

Jean-Jacques Savin ne réalise pas encore ce qu’il a fait. Il a probablement besoin de quelques jours avant de réaliser son exploit sportif, mais il semblait plutôt assez fier d’avoir réussi son pari fou.

C’est tout simplement incroyable ce qu’il a réalisé : 128 jours dans un tonneau sans aucune assistance. Un vrai défi humain. Ces aventuriers qui testent leurs limites méritent d’être mis en valeur. C’est une vraie leçon de vie. Nous avons tous à y gagner en croisant des gens comme Jean-Jacques Savin qui sont tout simplement différents de la plupart d’entre nous et qui mènent une vie passionnante très différente de la nôtre ! Ils parviennent à s’affranchir totalement de la société et des règles de vie.

Jean-Jacques Savin devrait maintenant se rendre en Martinique avant d’être emmené en France avec son tonneau. Il a été félicité pour “cette incroyable réussite sportive” et “ce défi humain hors-norme”. C’est magnifique et stimulant. Un belle leçon de vie.

Source : The Daily Herald

Pour en savoir plus

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires