Les toulousains de Pyrénaline établissent un nouveau record du monde de saut pendulaire

2
162

10313408_566953706757183_2990998998807641009_n[1]

Du 14 au 31 mai, Pyrénaline et Rock’n’Rope, 2 équipes internationales de Base Jumpers et de High Liners, sont partis en Espagne réalisés un exploit. Ils ont établi un nouveau Record du Monde de Saut Pendulaire.

Pyrénaline sont des français de Toulouse. L’annonce officielle du record a été faite dans un article publié sur leur page Facebook. La vidéo ne devrait pas tarder !

Vous vous demandez ce qui s’est tramé en Espagne le mois dernier !? Non ? Pas vraiment ? Complètement ? Peu importe, lisez !

Voilà le topo : les équipes ROCK ‘N’ ROPE Jumping Team (Ukraine) et Pyrénaline (France), soutenus par les espagnols de HIGHJUMP, ont sauté la plus haute falaise d’Espagne, dans les Gorges de Mont Rebei.

La falaise mesure 390m de haut avant la première vire (en pente raide). Brièvement nous aimerions dire que c’est l’objet le plus difficile que nous ayons pu rencontrer en saut pendulaire, en tous points de vue, vous trouverez plus bas davantage d’informations techniques. Le précédent record de saut pendulaire, en termes de profondeur de chute libre, avait été établi en Norvège en 2010 lors d’un projet réunissant les équipes Rock&Rope (Ukraine) et RAPT (Russie). Le record établi par Dan Osman (l’inventeur du saut pendulaire) avait été battu de justesse.

D’après leurs calculs, les sauts avaient atteint 280m de chute libre et 360m de chute totale, soit 20m de plus que le record de Dan.

En Mai 2013, nous avons participé à un projet en Norvège sur le même spot, monté par l’équipe DreamJump (Pologne), à l’issue duquel ils ont revendiqué avoir battu le record de 2010. Nous nous accordons avec les Rock&Rope à dire que le record n’a effectivement pas été battu, principalement en raison de la configuration du saut, imposée ainsi par les DreamJump, et ne permettant pas une chute totalement libre avant la mise en tension de l’ensemble du système. De plus, aucun moyen de mesure fiable ni film n’a été utilisé afin de prouver les données annoncées. Le seul véritable record à nos yeux a été celui de SwingLine (saut pendulaire depuis une highline).

Et nous en arrivons à Mont Rebei : après 7 jours d’installation le système était prêt, et a permis dès les premiers sauts d’atteindre la profondeur de chute libre de Norvège. Le saut du record fut le 7ème : 330m de chute absolument libre et 425m de chute totale. Alexey Bokoch a réalisé ce saut en ayant recours à une tracksuit pour des raisons de sécurité : il s’est ainsi écarté de la falaise et a été pris en tension à plus de 100m de celle-ci.
Vous trouverez tous les détails du saut dans le graphique ci-joint obtenu à l’aide d’un traceur GPS.

Nous remercions nos sponsors Courant Corde et Process et Rock Empire s.r.o. pour leur grande aide, ainsi que tous les partenaires du projet : Le Bonheur est dans le Pot, Chullanka, TVSport, Genyx, Kayaking Mont Rebei, et tous ceux qui ont pris part au projet.

L’événement a été suivi par Fred Marie, le photographe officiel de la team Pyrénaline. Il nous livre en avant première les 2 photos ci-dessous. On attend avec impatience les autres photos et surtout la vidéo.

Crédits Photo : Fred Marie Photographe

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires