Dictionnaires des corsaires & pirates et aventures maritimes de toutes sortes

1
77

Voici une petite sélection de nouveautés pour les passionnés d’histoire maritime

Dictionnaires des corsaires et pirates


Barbaresques, boucaniers, flibustiers, guerres de course, abordages, razzias, butins, partages de prises, chasses au trésor, canonnades… Corsaires et pirates jalonnent de leurs exploits la vie maritime et peuplent notre imaginaire. Voici le premier dictionnaire historique sur ces aventuriers des mers : près de 600 entrées, une œuvre monumentale, les meilleurs spécialistes pour faire revivre ces personnages hauts en couleur, des plus emblématiques comme Drake, Jean Bart, Surcouf, Duguay-Trouin, Dragut, Barberousse, aux oubliés de l’histoire ainsi qu’aux discrets mais indispensables armateurs.

Un voyage dans le temps et à travers les océans où sont visités les principaux lieux associés à la course et à la piraterie, d’Alger aux Caraïbes, en passant par Boston, La Rochelle, Dunkerque, Salé, Saint-Malo jusqu’au golfe d’Aden, Sainte-Marie de Madagascar et les eaux de l’Asie du Sud-Est.

Une encyclopédie vivante et documentée en forme d’invitation au voyage. (CNRS Editions, Avril 2013, 990 p., relié, 170 x 240 mm)

Prix : EUR 39,00 EUR 37,05 LIVRAISON GRATUITE (En savoir plus)

Atlas des empires maritimes


Pourquoi l’Angleterre a-t-elle réussi à bâtir un immense empire colonial et maritime, et pas la chine ?  Comment Athènes, Rome, et Venise ont-elles successivement pris le contrôle de la Méditerranée et pourquoi Byzance n’y est-elle pas parvenue ? Pourquoi des empires maritimes naissants, comme ceux des Vikings ou des Hollandais, n’ont-ils jamais su pérenniser leur domination ? L’auteur nous montre ici comment, siècle après siècle, la capacité de produire une flotte surclassant les autres et de monopoliser les échanges commerciaux a toujours été le fondement des grands imperium maritimes. Des Phéniciens aux colons britanniques, de Carthage à Zanzibar, de Philippe II d’Espagne à Napoléon, de la bataille de Lépante à celle de Midway, et jusqu’à l’hyperpuissance navale américaine : cet atlas déploie la grande fresque des jeux du pouvoir mondiaux.

Cartes et illustrations historiques à l’appui, le lecteur comprendra dans ces pages les grandes étapes de la construction des puissances maritimes à travers les âges et y croisera aventuriers, marins et découvreurs qui les ont incarnées. (CNRS Editions, mai 2013 , 290 p., relié, 80 cartes, 60 illustrations, 240 x 180 mm)

Prix : EUR 24,90 EUR 23,65 LIVRAISON GRATUITE (En savoir plus)

La marine ottomane : De l’apogée à la chute de l’Empire (1572-1923)

Maintenir l’unité et l’intégrité de l’Empire, d’Alger à Azov et de Salonique à Moka, protéger Istanbul la capitale, réduire les provinces rebelles, lutter contre la République de Venise puis affronter la Russie : telles sont, durant trois siècles et demi, les missions de la marine ottomane. Reconstruite après la terrible défaite de Lépante de 1571, contrainte de se moderniser, elle passe de la galère au vaisseau, puis au vapeur et enfin au cuirassé. De plus en plus dépendante de l’Occident, elle finit par tomber sous la coupe de l’Allemagne et sombre avec elle en 1918. Navires sillonnant la mer Noire, la mer Egée, la mer Rouge, fracas des batailles plus souvent perdues que gagnées, arsenaux bruissant d’activité, alliances conclues puis retournées, marins en turban et auxiliaires barbaresques, ingénieurs et officiers européens, déroulent la fresque colorée et souvent tragique de la marine ottomane. (CNRS Editions, juin 2012, 550 p., poche, 110 x 118 mm)

Cet ouvrage a reçu le Prix Diane-Potier-Boès de l’Académie française en 2010.

Prix : EUR 12,00 EUR 11,40 LIVRAISON GRATUITE (En savoir plus)

**********

  

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires