10 expériences outdoor, authentiques et originales à vivre au Québec

1
193

1. Un point de vue à couper le souffle :

La chute Montmorency

20140712 AEQ-0068 (Copier)
La chute Montmorency

 
Ce phénomène naturel est certainement à ne pas manquer ! Haute de ses 83 mètres, la chute Montmorency est l’embouchure de la rivière du même nom. Elle est 30 mètres plus haute que les célèbres chutes du Niagara. Cette chute porte aussi le nom de « Grand Sault ».

Le Parc du même nom est situé sur le point de rencontre de trois régions physiographiques du , soit le Bouclier Canadien, les Basses-terres du Saint-Laurent et les Appalaches. La chute et la faille de Montmorency sont toutes deux les résultats du stress causé par le mouvement des continents.

En hiver, après le gel de la rivière, les embruns produits par la chute gèlent sur la couche de glace au pied des chutes pour former un énorme “pain de sucre”, une autre attraction fascinante. Devant ce phénomène, on peut ressentir la pleine force de la nature.

2. Une randonnée pédestre inoubliable :

La boucle du Mont-Albert

TQ-009004-1 (Copier)
Lac aux Américains sur la randonnée du Mont-Albert (Crédit © Tourisme )

 
Le meilleur endroit pour faire de la randonnée au , c’est le parc national de la Gaspésie. Essentiellement composé de montagne, le parc contient les sommets les plus hauts du , notamment le mont Jacques Cartier à 1 270 m et le mont Albert à 1 154 m. C’est le parc resté le plus sauvage.

Plusieurs sentiers pédestres traversent le territoire dont le sentier international des Appalaches. La boucle du Mont-Albert est incontournable. Elle s’étire sur environ 18 km. Certaines personnes ne font que l’ascension aller-retour mais il faut absolument faire la vallée glacière aux rochers rouges (serpentine) qui est mémorable.

3. Une balade mémorable en VTT :

Le secteur Shannahan de la vallée Bras-du-Nord

timthumb
VTT dans le secteur Shannahan de la vallee Bras-du-Nord

 
La rivière Bras-du-Nord est un affluent de la rivière Sainte-Anne. Une portion de sa vallée située à 10 km au nord de la ville est renommée pour sa beauté sauvage. On peut y faire du canot, du kayak, de la randonnée pédestre mais surtout du VTT. Une coopérative locale gère le site et offre des forfaits.

La Vallée Bras-du-Nord offre l’ultime expérience en vélo de montagne. Sa réputation est devenue internationale. La pratique est répartie sur deux secteurs distincts : Saint-Raymond et Shannahan. C’est le secteur Shannahan de la vallée Bras-du-Nord que nous recommandons.

4. Une rencontre avec la faune québécoise :

La vallée du parc Jacques-Cartier

JAC - Parc national de la Jacques-Cartier
Parc National Jacques-Cartier (Crédit © Sépaq)

 
Il y a de nombreuses opportunités pour observer la faune au Québec. Plus de 650 espèces animales différentes peuplent les grands espaces et les différents parcs.

D’une superficie de 670 km2, le parc national Jacques-Cartier,  situé à 30 minutes de la ville de Québec dans la vallée de la rivière Jacques-Cartier est un lieu de premier plan pour l’observation de la faune québécoise

Cousin de l’ours polaire, l’ours noir est la seule espèce d’ours qui habite . Il est présent dans la réserve faunique des Laurentides. Les trois cervidés du , l’orignal, le caribou et le cerf sont présents dans le parc. On y trouve également le loup, le renard, le lynx, la loutre, le porc-épic et le castor. Le parc est aussi fréquenté par plus de 100 espèces d’oiseaux. On retrouve dans la rivière Jacques-Cartier le saumon atlantique et l’omble de fontaine ainsi que l’omble chevalier dans certains lacs.

5. Une expérience pour profiter des joies de l’hiver :

Le Massif et la Traversée de Charlevoix

800px-LeMassif[1]
Le Massif de Charlevoix avec vue sur le fleuve Saint-Laurent (Wikipédia)

 
En hiver, l’activité principale est certainement le ski ! Sur le massif de Charlevoix, il est possible de dévaler des pentes avec un dénivelé de 770 mètres avec un enneigement naturel impressionnant. C’est assez irréel de skier face au fleuve Saint-Laurent.

La traversée de Charlevoix propose un sentier balisé de plus de 100 km à travers le massif du même nom. On la pratique principalement en ski de randonnée nordique Avec ses vues spectaculaires surplombant le fleuve Saint-Laurent, le Massif de Charlevoix est très intéressant.

6. Un lieu d’hébergement de rêve :

La pourvoirie Kenauk Nature dans l’Outaouais

kenauk_photo4[1]
Kenauk Nature dans l’Outaouais

 
A la base, une pourvoirie est une entreprise qui offre, en échange d’une rémunération, des services et des infrastructures à des fins récréatives en lien avec la pratique de la chasse, de la pêche ou encore de la trappe. Ces entreprises mettent souvent également à disposition un service d’hébergement, de location d’équipement et de guide. Par extension, le terme de pourvoirie est utilisé pour désigner le terrain occupé par l’établissement.

On vous présente la pourvoirie Kenauk Nature dans l’Outaouais. Il est situé en pleine nature, complètement retiré avec un lac privé, incluant canots et kayaks. Il est situé dans une réserve sauvage de 265 km2. Il est possible d’explorer les nombreux sentiers pédestres ou de s’initier aux joies de la pêche. C’est vraiment un endroit hors du commun pour s’émerveiller.

7. Un festival à ne manquer sous aucun prétexte :

Les Fêtes de la Nouvelle-France

800px-Medievale08[1]
Les Fêtes de la Nouvelle-France près de la place Royale dans le Vieux- (Wikipédia)

 
Les Fêtes de la Nouvelle-France est un important événement annuel commémorant la Nouvelle-France se déroulant depuis 1997 dans le Vieux- du premier mercredi d’août au dimanche suivant. Elles ont été fondées dans le but d’animer l’arrondissement historique du Vieux-, classé patrimoine mondial par l’Unesco.

La particularité des fêtes est d’offrir une animation continue avec plus de 500 prestations par plus de 435 artistes et bénévoles d’animation. Le tout sur plus de 12 sites dans les rues du Vieux-, où l’histoire de la ville et de la colonisation de la Nouvelle-France est illustrée au visiteur de multiples façons. Danses, défilés, marché public, évocations et reconstitutions permettent au participant de plonger dans une ambiance festive autour d’une thématique spécifique, renouvelée chaque année.

Au moyen d’une thématique différente chaque année, les Fêtes de la Nouvelle-France cherchent à présenter avec originalité et sensibilité une histoire à multiples niveaux de contenu dans le but de mettre en lumière une période, ou encore un phénomène historique important, un univers à découvrir, à comprendre et à partager.

8. Une activité au fil de l’eau :

Voir les baleines du fleuve Saint-Laurent

TQ-009417-1 (Copier)
Les baleines à bosse remontent le fleuve Saint-Laurent jusqu’à Tadoussac (© Tourisme )

 
L’observation des baleines est une activité très populaire au . On peut les apercevoir en explorant les rives du fleuve Saint-Laurent le printemps et l’été. Les baleines apprécient les eaux froides du fleuve Saint-Laurent. Ce genre de rencontre est inoubliable et restera à jamais gravée dans vos coeurs. Ces derniers géants de la planète devraient être totalement protégés, mais certains pays continuent de les massacrer.

9. Une opportunité de découvrir les cultures autochtones :

Une aventure inuit, le peuple du Nunavik

Inuk_Traineau_ID_26_Crop (Copier) Aurores_Boreales_Igloo_PD_01.63 (Copier)

© Isabelle Dubois                          © Aventures Inuit

Il est possible de vivre un vrai tourisme culturel et d’aventure dans la région du Nunavik, au Nord du avec les Inuits, le peuple du Nunavik. Avec eux, il est possible d’explorer leur contrée nordique et de partager leur mode de vie au gré des saisons. Une aventure à l’état pur : traîneau à chiens, nuit en igloo, aurores boréales, faune arctique. Une expérience authentique !

10. Un grand parc à explorer :

Le parc national de la Jacques-Cartier

Rivière Jacques-Cartier (© Sépaq)

 
Le parc national de la Jacques-Cartier, d’une superficie de 670 km2, est situé à 30 minutes de la ville de Québec dans la vallée de la rivière Jacques-Cartier, au Québec. Le parc possède plus de 100 km de sentiers pédestres. Il est représenté par une des plus belles vallées glaciaires au Québec où passe la rivière Jacques-Cartier, reconnue mondialement pour les descentes en kayak qu’on peut y faire. On retrouve également une forêt boréale dense sur les hauts plateaux du parc.

Le parc a pour mission de protéger le massif des Laurentides au nord de Québec. Il protège aussi la vallée de la Jacques-Cartier, qui est jugé comme exceptionnel. Le parc est géré par le gouvernement québécois à travers la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ).

Bons plans et informations pratiques

Pour encore plus de bons plans, d’activités Nature, d’expériences outdoor, authentiques et originales à vivre au Québec, on vous conseille de vous rendre sur le site Québec Original, un site voué à la promotion et à l’information touristique sur le Québec.

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires