Voyage et bons plans en Iran, aux pays des ayatollahs

0
74

img_0709ok

Aujourd’hui, je souhaite vous présenter Daniel Charbonneau, un conférencier-voyage au Québec.
Daniel a passé 20 ans à parcourir la planète.

Après avoir fait quelques tours du monde, avoir visité plus de 60 pays sur les 5 continents, parcouru toute la Terre Sainte, marché sur la Muraille, touché le Taj Mahal et Petra, flotté sur la Mer Morte, vu Angkor Vat, mangé une panoplie d’insectes, il a visité l’Iran, les Territoires Palestiniens, traversé des frontières à pied et à vélo, côtoyé la joie, la pauvreté et la mort dans un hôpital de Delhi.

Et ce n’est pas fini…

img_0017

L’Iran, aux pays des ayatollahs

Prononcer le mot Iran à sa famille et amis en imaginant sa futur destination touristique est à coup sûr le meilleur moyen d’entendre les mots, fou, terroristes, danger, et prise d’otage.

Le visa

Pour obtenir ce complexe document il m’aura fallu remplir un volumineux formulaire, avoir un contact dans le pays et lui demander une lettre d’invitation que l’on fournira à l’ambassade de l’Iran ainsi que 150$ américain. Après 3 semaines, nous récupèrerons notre visa à New Delhi en Inde ou nous sommes depuis deux mois.

A l’approche de Téhéran le commandant prend la parole « Nous pénétrons dans l’espace aérien de la république islamique d’Iran, il est obligatoire de revêtir le hijab » C’est foutrement du sérieux cela!!! Une vision accablante se manifeste alors à mes yeux. Toute les femmes sortent leur foulard noir et couvrent leurs cheveux.

Téhéran

Nous séjournerons chez notre hôte en banlieue de la métropole.
L’atmosphère est lourde, sa femme et ses deux enfants ne parlent pas un mot d’anglais et lui avec sa grande moustache me fait penser au défunt Saddam Hussein. A moi uniquement, il me sert un verre d’alcool frelaté extrêmement fort provenant d’une bouteille de plastique. A l’intérieur, les femmes sont sans voile mais au moment de sortir le maître de maison prend bien soins d’ajuster le hijab pour couvrir complètement la tête. Le lendemain matin je remarque une piscine vide que ne sert plus depuis le régime Islamique et en ce mois d’août, la température peut atteindre les 35c.

img_0045

Les Familles

Nous résiderons par la suite dans diverse famille rencontrée par hasard sur la rue et qui ne souhaite qu’à nous accueillir. Le tourisme en Iran laisse fortement à désirer et le fait d’être canadien nous ouvre toute les portes.

Nous visiterons le musée des joyaux nationaux d’Iran (mouzeh-ye javâherât-e melli). Le musée comprend des bijoux et joyaux uniques au monde qui ont été réunis au cours de l’histoire et font désormais partie de l’héritage national iranien.

La quantité de couronnes, d’or et de diamant parfois gros comme des œufs me jette par terre.
Dans chaque maison ou nous séjournerons, le soir est propice à la danse et à la musique occidentale. Les rideaux baissés la fête peut commencer à l’abris de la (pasdar), gardien de la révolution, milicien armé appartenant à une sorte de police politique qui veille au maintient des règles établies par le régime. Pratiquement chaque maison est dotée d’une antenne parabolique dissimulée qui transmet diverse émission de l’occident.

Tochal

Au nord de Téhéran, dans la chaîne de montagnes de l’Elbourz, le mont Tochal culmine à 3 964 m. Cette station de ski très prisée des Téhéranais est très fréquentée pendant les week-ends. La télécabine du mont Tochal part de la banlieue située à 1 900 m d’altitude pour rejoindre la dernière station à 3 740 m. Le reste se fait à pied et donne une vue imprenable sur Téhéran. Selon nos copains, quitter le sentier est à nos risque et péril….le sol est encore miné? (Est-ce une blague!)

IMG_0048

Le grand bazar

C’est le plus grand centre commercial au monde.
L’ensemble du bazar est en pente, ce qui donne en entrant une vue plongeante sur les gens et ses allées. Les commerces sont regroupé par spécialité. Sans contredit le plus beaux marché que j’ai eu la chance de voir.

Pétrole

Avec l’aide de nos hôtes nous avons acheté des billets d’avions à destination d’Isfahan, Shiraz et retour sur Téhéran pour un insignifiant montant de 15.00$ pour nos trois vols!!!
Le pétrole n’étant pas cher, le prix du litre d’eau est par contre ahurissant. Un litre vaut environ 5$.

Isfahan

Situé en plein centre de l’Iran, cette ville date de 2500 ans et regorge de monuments séduisants. Isfahan est la 3ème ville de l’Iran et nombreux sont les iraniens qui parlent un minimum d’anglais. Nous tenterons tant bien que mal de contrôler tout les gens qui désirent se rentre au Canada. Tous ont des contacts en Amérique et ne rêve que notre aide pour atteindre la terre promise qu’est le Canada.

img_0020

Persépolis

À une heure de route de Shiraz se trouve Persepolis la
capitale de l’empire perse. Persepolis fut construit sous l’ordre de Darius 1 premier en 518 av. J.C. Ayant une superficie de 190 milles mètres carrés, et des colonnes mesurant en moyenne 10 mètres de hauteur, il ne reste aujourd’hui que la pierre de ses édifices en ruine. Nous errons dans ce magnifique sanctuaire complètement exempt de touriste.

L’ancien empire perse, devenu maintenant une république islamique, offre maintenant un visage énormément plus modéré que par le passé.
Par son histoire et son patrimoine le pays fait rêver de nombreux touristes comme moi. L’hospitalité généreuse des gens font rapidement oublier que nous sommes sous un régime accablant. L’Iran est aussi et particulièrement le berceau culturel du moyen-orient.

Pour en savoir plus

http://conferencevoyage.ca/

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François
Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et à le partager !

commentaires