Retour sur le dernier TEDxChampsElyseesWomen, une rencontre avec des femmes audacieuses et courageuses

0
206

IMG_0105

La salle du théâtre du Gymnase Marie-Bell

Tous les crédits photos : Eve Quiquet

Après le TEDxPanthéonSorbonne sur les Nouveaux explorateurs, nous avons poursuivi avec le TEDxChampsElyséesWomen.

Petit rappel sur les TED et :

Depuis 25 ans, la conférence américaine TED rassemble des personnalités pour partager leurs idées avec le monde sur trois grands domaines : Technology-Entertainment-Design (TED).

Dans ce esprit, un programme appelé a été créé pour développer ce concept. Le « x » signifie qu’il s’agit d’événements qui sont organisés indépendamment tout en respectant un certain nombre de critères définis par TED. En 18 minutes maximum, chaque conférencier partage une idée qui mérite pour changer le monde, pour inspirer.

TEDxChampsÉlyséesWomen, fondé en 2013 par Béatrice Duboisset, est dédié à la mise en avant d’idées, de parcours et d’engagement au féminin.

IMG_0106
Béatrice Duboisset, la maitresse de cérémonie et organisatrice de l’événement

Le dernier TEDxChampsÉlyséesWomen portait sur le thème du « Momentum ». Comme son nom ne l’indique pas, il a eu lieu au théâtre du Gymnase Marie-Bell, un des théâtres parisiens inscrit au monument historique depuis le 1er février 1994.

Le 31 mai, dix femmes nous ont montré comment elles donnent du sens à ce qu’elles font, elle se dépassent, nous présentent des alternatives audacieuses.

La conférence a commencé par un spectacle de danse… une bonne transition pour la première intervenante…

IMG_0103

1. Muriel Zusperreguy

IMG_0109
Muriel Zusperreguy, ballerine, première danseuse à l’Opéra de Paris
  • Son parcours : École de danse de l’Opéra de Paris en 1988 puis corps de ballet de l’Opéra de Paris en 1994. Apprentissage de la compétition, de la rigueur dans son métier depuis l’âge de 12 ans. Travail aussi bien pour des chorégraphes contemporains que sur le répertoire classique.
  • Aujourd’hui : Ballerine, Première Danseuse à L’Opéra de Paris
  • Ses passions / son moteur : Raconter des histoires par l’expression de son corps.
  • Son projet / Ses actions : Sa vie de danseuse s’arrête à 42 ans. Dans 5 ans, elle n’aura plus aucun moyen d’expression. Volonté de vivre pleinement ces 5 prochaines années avant d’envisager un rebond.

Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Muriel_Zusperreguy

2. Stéphanie Pelaprat

IMG_0115
Stéphanie Pelaprat, PDG et fondatrice de Restopolitan
  • Son parcours : Ecole de commerce. Stage aux Etats-Unis dans une maison d’édition au service Marketing. Lancement dans l’entreprenariat avec la création d’une maison d’édition à 21 ans qui se solde par un échec. Départ en Chine à 22 ans à la Foire de Canton. Importation des États – Unis du concept de réservation en ligne. Création en 2007 de Restopolitan mais les conséquences de la crise se font ressentir
  • Aujourd’hui : PDG et fondateur de Restopolitain.
  • Ses passions / son moteur : Volonté de créer son propre job.
  • Son projet / Ses actions : Évolution de la stratégie de Restoplitan qui a subi les conséquences de la crise : création de la carte de membre Restopolitan en 2011.

Pour en savoir plus : http://www.entreprenons.fr/parcours-dentrepreneur-stephanie-pelaprat-fondatrice-restopolitan/

3. Florence Benichoux

IMG_0119
Florence Benichoux, médecin entrepreneur
  • Son parcours : Double formation de docteur en médecine et en sciences politiques. Début à l’hôpital en cancérologie. Travail sur la prévention de la santé mentale au travail. Elle a commencé par soigner des individus et aujourd’hui, elle soigne des organisations.
  • Aujourd’hui : Médecin entrepreneur.
  • Ses passions / son moteur : Le monde de l’entreprise. Création d’un référentiel scientifique sur la qualité au travail sur 5 points :
    • être bien dans son job, dans ses compétences,
    • être en bonne santé, en autonomie,
    • être bien avec son management,
    • être bien avec ses relations de travail,
    • redonner du sens, savoir pourquoi on se lève le matin. L’exemplarité dans la Direction et le sentiment d’équité créent l’esprit d’équipe.
  • Cette méthode nommée « Haute Qualité Humaine » doit redéfinir la place de l’homme dans l’entreprise et révéler la HQH de nos organisations.
  • Son projet / Ses actions : Le monde a changé, le travail s’est intensifié, s’est complexifié. On perd l’estime de soi, on a des difficultés à s’adapter aux changements lorsque l’on est contraint de faire un travail de mauvaise qualité.  Les conditions de travail, l’organisation du travail et les relations interpersonnelles peuvent nous rendre malades. » La cause principale des soucis d’organisation du travail est le manque de dialogue. Un salarié heureux est 3 fois plus performant.
  • Son message : « Peut-on continuer à perdre sa vie à la gagner ? ».  « Et si on parlait de qualité de vie au travail afin de réengager les gens et d’apporter de la performance ? »

Pour en savoir plus : http://hqh.academy/conference-debat-du-dr-florence-benichoux-et-si-on-travaillait-autrement/

4. Fanny Guibouret

IMG_0120
Fanny Guibouret, directrice Générale de l’Hôtel du Louvre
  • Son parcours :  Enfance essentiellement à l’étranger. Séjour à Tokyo en tant que jeune fille au pair à 17 ans. Cours d’hôtellerie pour avoir une profession lui permettant de voyager. Réceptionniste dans un hôtel Hyatt. Mutation au Maroc, à 24 ans, après une demande de mobilité au Japon en tant que chef de réception puis directrice de l’hôtel à 30 ans.
  • Aujourd’hui : Directrice générale de l’hôtel du Louvre.
  • Ses passions / son moteur : Le Japon
  • Son projet / Ses actions : Réussite professionnelle à 30 ans mais grand vide côté personnel. Adoption, non sans difficultés, de 2 petites filles au Maroc avant de retourner à Paris où elle a rencontré l’homme de sa vie.
  • Son message : « Ne vous trompez pas d’objectif dans votre vie ».

Pour en savoir plus : http://www.tendancehotellerie.fr/breves/395-breve/hotel-du-louvre-fanny-guibouret-nommee-directrice-generale

5. Brigitte Gresy

IMG_0126
Brigitte Gresy, secrétaire générale du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle
  • Son parcours : Agrégée de grammaire, directrice du cabinet du directeur des stratégies industrielles, chef de service puis directrice du cabinet de la ministre en charge des droits des femmes et de l’égalité. Inspectrice générale des affaires sociales.
  • Aujourd’hui : Membre du Haut conseil à l’égalité et secrétaire générale du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle.
  • Ses passions / son moteur : Rêve d’une société fondée sur l’égalité et non la complémentarité. 4 étapes sont nécessaires :
    • Luttons contre les impuissances qui sont apprises,
    • Arrachons les étiquettes du masculin et du féminin,
    • Négocions le partage,
    • Acceptons la possibilité de ne pas avoir la toute puissance.
  • Son projet / Ses actions : L’égalité du travail des femmes est à la fois :
    • Un paradoxe. Le taux de fécondité est élevé en France, la proportion de femmes ayant fait des études supérieures est importante. Mais le temps consacré au travail domestique par les femmes est plus important, les salaires sont inférieurs à travail égal, le temps partiel est plus répandu chez les femmes….
    • Un manque. Malgré les avancées des femmes en terme de liberté de son corps, d’accès au savoir, il manque le respect. Le sexisme est fondé sur des stéréotypes qui sont des classements du monde erronés, avec des généralisations et la création d’un système binaire. Les stéréotypes, qui commencent dès la naissance, peuvent conduire à la discrimination. Le sexisme est un critère d’exclusion, il crée un sentiment de fragilisation du sentiment d’efficacité personnelle, un sentiment d’usurpation bien connu des femmes.
    • Un espoir. Il faudrait parvenir à un double système de reconnaissance avec un meilleur équilibre de vie.
  • Son message : « Transformons en profondeur le contrat social entre les hommes et les femmes ».

Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Brigitte_Gr%C3%A9sy   

A l’entracte, une sélection de talk du TED Women et pause gourmande. Reprise des talk après le sketch d’une humoriste, Alexandra Roth.

IMG_0138
L’humoriste, Alexandra Roth

6. Fatoumata Kebe

IMG_0142
Fatoumata Kebe, doctorante en astronomie à l’Université Pierre et Marie Curie et à l’Observatoire de Paris
  • Son parcours : Rêve de devenir astronome enfant. Cursus scientifique. Travail dans un laboratoire spécialisé dans la construction de nano satellites et formation intensive à la NASA où elle a suivi un cours d’environnement spatial.
  • Aujourd’hui : Doctorante en Astronomie à l’université Pierre et Marie Curie et à l’observatoire de Paris. Thèse sur le travail de fragmentation.
  • Ses passions / son moteur : Les débris spatiaux représentent l’assemblage de 2 thématiques qui lui tiennent à cœur : l’environnement et l’espace. Un être humain peut être considéré comme un assemblage de poussières d’étoiles. Explorer l’espace est un moyen de mieux comprendre l’homme.
  • Son projet / Ses actions : L’homme a laissé des traces dans l’espace qui sont des déchets allant des écailles de peintures à des satellites obsolètes ou encore des morceaux de fusées. La collision et l’explosion sont la source de ces débris. Même si l’homme ne crée plus de déchets, les nombre de débris va se multiplier avec les collisions. Projet de nettoyer l’espace par l’envoi de machines dédiées.
  • Son message : « Même si notre contribution est petite, on peut tout faire avancer les choses. »

Pour en savoir plus : http://www.franceinfo.fr/emission/itineraires/2013-2014/itineraires-du-28-06-2014-06-28-2014-06-10

7. Delphine Guey

IMG_0143
Delphine Guey, directrice affaires publiques et presse de la filière semencière française
  • Son parcours : très curieuse de la nature dès son enfance. Etudes scientifiques. Diplômée en biologie moléculaire. Ingénieur en biotechnologie végétales. Travail depuis 16 ans pour le GNIS qui rassemble l’ensemble des acteurs de l’agriculture française. Ces personnes, dont les problématiques sont différentes, essaient de fournir des semences permettant de produire des aliments plus sains, plus diversifiés et avec des pratiques respectueuses de l’environnement.
  • Aujourd’hui : Directrice affaires publiques et presse de la filière semencière Française.
  • Ses passions / son moteur : Les sciences et la nature, passions que son métier permet d’assouvir. Sa mission est d’expliquer que la science est l’avenir.
  • Son projet / Ses actions : Une semence est un futur être nouveau qui a été développé pour apporter quelque chose à l’homme. Sentiment de frustration sous la pression de groupes activistes et la propagation d’idées fausses qui conduisent au blocage de la recherche de l’agriculture en France. Elle reprend en particulier 3 inquiétudes infondées :
    • La biodiversité cultivée s’appauvrit. FAUX. L’homme a sans cesse chercher à améliorer le potentiel biologique des plantes. Il existe par exemple plus de 100 variétés différentes de maïs.
    • Les laboratoires ne diffusent pas les résultats de leurs recherches et les mettent sous brevet. FAUX. Le résultats de leurs recherche est accessible à tous. Ce système de protection du monde du vivant permet de protéger l’innovation sans entraver la recherche.
    • Les OGM sont toujours néfastes. FAUX. Cela dépend de l’environnement et de l’utilisation qui en est faite.
  • Une des réponses de demain de la science pour l’agriculture est la création de médicaments issus des plantes. Delphine Guey nous invite à planter les graines de lin qui nous ont été données à l’entrée du théâtre.
  • Son message : « La semence est le premier maillon de l’agriculture et un des vecteurs de l’innovation. »

Pour en savoir plus : http://www.agro.basf.fr/agroportal/fr/fr/actus_et_videos/videos/cultures_videos/mai11_guey_clearfield.html

8. Marie Rose Moro

IMG_0151
Marie Rose Moro, psychiatre, psychanalyste et docteur en médecine
  • Son parcours : Née en Espagne et arrivée en France à l’âge de 9 mois. Double cursus de médecine et de philosophie. Spécialisation en clinique transculturelle qui allie anthropologie et psychanalyse pour mieux aider les familles de migrants.
  • Aujourd’hui : Psychiatre et Docteur en Médecine.
  • Ses passions / son moteur : Développement d’un programme pour aider les enfants de migrants et faire en sorte que leur bilinguisme soit considéré comme une richesse et pas un obstacle.
  • Son projet / Ses actions : Les recherches montrent depuis 50 ans que les plurilingues ont de meilleures capacités d’attention et d’adaptation et des compétences méta linguistiques (différences entre la chose et le mot appréhendé) plus tôt. Pourtant des préjugés persistent sur le fait de parler plusieurs langues, pour les enfants de migrants notamment. En France, seulement 10% des enfants de migrants sont bilingues (contre 60% en Angleterre). On a peur du communautarisme en France. Or, la valorisation des différentes langues des enfants aident à s’inscrire dans un groupe. Reconnaître la diversité des langues maternelles aide les enfants à être heureux, performants et tranquilles avec leur histoire. C’est également bon pour nous en créant le lien social, cela  donne la possibilité à chacun de dire « nous ».
  • Son message : « La diversité culturelle est une chance pour tous. »

Pour en savoir plus : http://www.marierosemoro.fr/

9. Marion Poizeau

IMG_0154
Marion Poizeau, réalisatrice
  • Son parcours : Serveuse, barman, cuisinière, femme de ménage, caméraman….
  • Aujourd’hui : Réalisatrice. Création de l’association “We surf in Iran”.
  • Ses passions / son moteur : Sports extrêmes et grands espaces. Réalisation de films.
  • Son projet / Ses actions : Plusieurs voyages en Iran pour faire découvrir le surf à des Iraniennes. Tournage d’un premier film puis d’un long métrage sur l’histoire au féminin du surf en Iran, malgré les difficultés de financements (merci le crowfunding !), des démarches administratives. Diffusion à l’international de son film qui donne une autre image de l’Iran que l’on connaît mal. La croyance en cette belle histoire sportive a fait tomber les barrières en Iran. Plusieurs projets avec un de ses amis iranien : construire une école de surf, permettre aux enfants de construire leur planche de surf, créer des vêtements aquatiques adaptés aux femmes pour qu’elles puissent surfer dans de bonnes conditions, créer une fédération de surf iranien….
  • Son message : « Chacun a les moyens d’être l’auteur de son propre scénario. »

Pour en savoir plus : http://marionpoizeau.com/

10. Diane Ducret

IMG_0159
Diane Ducret, auteure franco-belge
  • Son parcours : Maîtrise d’histoire et de philosophie. Magistère de philosophie contemporaine à l’Ecole Normale supérieure. Collaboration à des documents, rédaction de roman et d’essais.
  • Aujourd’hui : Auteure Franco-Belge.
  • Ses passions / son moteur : Le cheval
  • Son projet / Ses actions : Condamnée à une vie de handicap à 14 ans, alors qu’elle était un jeune espoir du sport, après un grave accident de cheval. Une limite avait été posé à son existence : il est « impossible » de re marcher. Après l’isolement, elle a décidé que les médecins avaient tort et s’est renseignée sur sa pathologie, les innovations en matière de chirurgie à travers le monde. Beaucoup de rééducations, beaucoup d’échecs… Mais à 28 ans, une intervention lui permet de poser le pied à terre sans souffrance, puis de remonter à cheval.
  • Ses études de philosophie lui ont permis d’apprendre à penser par elle-même. Retrouver son impossible, accepter la réalité, c’est déjà se donner le moyen de trouver la solution. Prendre des coups est aussi un apprentissage de la vie.
  • Son message : « Cessez d’avoir peur de l’orage ».

Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Diane_Ducret

Mention spéciale pour Brigitte Gresy et Florence Benichoux.
Béatrice Duboisset a annoncé l’organisation d’un nouveau en octobre 2015 : le TEDxChampsElyséesEducation
Bravo aux organisateurs et à tous les participants.

IMG_0161

Et vous, y a t-il des sujets qui vous tiennent à cœur et que vous souhaiteriez partager ?

IMG_0136

The following two tabs change content below.

Eve

Passionnée de livres et de photos. Privilégie la marche pour (re)découvrir les régions de la France : les endroits incontournables mais également les petits villages, les lieux chargés d'histoire... Admire les aventuriers en herbe et les explorateurs confirmés. Voir tous les articles écrits par Eve

commentaires