Les femmes aventurières, pourquoi elles sont si rebelles ?

1
1574

Qui sont ces femmes qui se lancent dans des aventures hors du commun ?
D’où leur vient ce goût du risque, cette recherche de l’exploit ?
Comment expliquer la force et la confiance qui les animent ?
Que penser de leur détermination à se réaliser coûte que coûte ?

téléchargement (3)
Catherine Destivelle

De Christine Janin, première Française à gravir l’Everest, à Alexandra Boulat, photo-reporter de guerre, en passant par Catherine Destivelle, Peggy Bouchet ou Nicole Viloteau, toutes ces femmes ont quelque chose à nous apprendre sur nous-mêmes, sur nos peurs et sur le dépassement de nos limites.

Par leur exemple et leur courage, toutes nous invitent à réfléchir sur nos choix de vie. Et à reconsidérer notre capacité à avoir du cran, à prendre notre existence en main, à nous sentir plus vrais, à être plus libres.

AVT2_Bouchet_8407[1]
Peggy Bouchet
Elles sont alpinistes, reporters de guerre, exploratrices. Par leur exemple et leur courage, toutes nous invitent à réfléchir sur nos choix de vie. Et à reconsidérer notre capacité à prendre notre existence en main, à être plus libre.

Catherine Reverzy est psychiatre de formation psychanalytique. Dans son ouvrage “Femmes d’aventure“, elle explique qu’elles sont ainsi : intrépides et généreuses, elles qui, depuis deux siècles seulement – et de manière accélérée depuis 1970 – sont entrées dans le monde de l’exploit. Son livre retrace les aventures de ces femmes en les juxtaposant à une analyse plus générale qui suit les différentes étapes du développement de soi.

2951928125_1_3[1]
Christine Janin
« Je l’aurai ou je crèverai », s’écrie, à quelques mètres de l’arrivée, Christine Janin, la première femme française à atteindre le sommet de l’Everest. En 1997, elle se lance un nouveau défi et rallie le pôle Nord à skis, pour faire connaître A chacun son Everest, son association en faveur des enfants malades : « Je ne pouvais pas aller plus haut, donc, il fallait que j’aille plus loin. »

boulat_main[1]
Alexandra Boulat (Photograph by Jerome Delay, AP)
« Dans la jungle, là où l’homme passe avec un coupe-coupe, une femme repousse doucement la végétation de l’épaule », confie Nicole Viloteau, photographe naturaliste. Et si les baroudeuses crèvent parfois de peur, Alexandra Boulat, photographe de guerre, affirme : « Un homme a aussi peur que moi. La différence, c’est que je le dis… »

509_M[1]
Nicole Viloteau
« Deux personnes coexistent en moi : le vieux soldat aguerri au danger et la femme qui s’émerveille », observe Nicole Viloteau.

20558_1210908276760_3203749_n[1]
Priscilla Telmon, grimpeuse de l’extrême, voulait barrer comme son aîné… Quand les filles de leur âge pensaient garçons, chanteurs et chiffons, elles rêvaient de sommets himalayens, d’expéditions polaires, ou de voyages dans l’espace comme Claudie Haigneré.

HaignereClaudie[1]
Claudie Haigneré
Souvent, elles se sont senties un peu à part, un peu garçons manqués – alors qu’elles étaient des “filles réussies”, s’insurge l’océanographe Anita Conti.

img2[2]
Anita Conti
Lire le dossier de Psychologies Magazine

Pour en savoir plus sur le livre : Femmes d’aventure. : Du rêve à la réalisation de soi
Lire l’avis des lecteurs

Les livres des femmes d’aventure citées dans l’article

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires