Les 12 sommets de Paris pour découvrir la capitale par les hauteurs

0
6137

Cette semaine, les internautes se sont lâchés. Ils ont largement commenté (avec humour) une photo qui met en scène des montagnes à Paris. Il s’agit en fait d’un photomontage réalisé par Travel Vibes, un compte Twitter spécialisé dans le voyage et posté le 11 novembre 2017 (voir ci-dessous).

C’est l’occasion de rappeler qu’il existe bien des montagnes à Paris comme la Montagne Sainte-Geneviève, qui est une colline de la Rive Gauche de Paris.

Le Paris antique fut bâti sur 7 collines : le Mont-Souris, la montagne Sainte-Geneviève, la Butte-aux-Cailles, Mésnil-Montant, Belleville, Montmartre et la colline de Chaillot.

Mais il existe 5 autres collines dans Paris : la butte Bergeyre, Passy, Charonne, les Buttes Chaumont et Montparnasse.

Sur les 12 sommets que nous venons de citer, il y en a 5 qui dépassent la barre des 100 mètres : Montmartre, Belleville, Ménilmontant, Les Buttes Chaumont et la butte Bergeyre.

Les 5 autres sommets oscillent autour des 70 mètres. La plus basse est la Montagne Sainte-Geneviève dont l’altitude atteint quand même 61m ! Paradoxalement, c’est elle qui porte le nom de Montagne alors que c’est la plus basse des 12 sommets.

1. La colline de la butte Montmartre (128,6 m)

La colline de la butte Montmartre (128,6 m) – Source : Wikipedia

Montmartre est un quartier du 18e arrondissement de Paris couvrant la colline de la butte Montmartre, qui est l’un des principaux lieux touristiques parisiens. C’est dans ce quartier du nord de Paris qu’est situé le point culminant de la capitale : 130,53 mètres, altitude du sol naturel à l’intérieur du cimetière du Calvaire, qui jouxte l’église Saint-Pierre de Montmartre.

Les deux accès au sommet de la colline les plus connus sont le funiculaire — un ascenseur incliné automatique — et l’escalier de la rue Foyatier, une montée de 222 marches avec paliers qui longe ce dernier.

2. La colline de Belleville (128,5 m)

La colline de Belleville (128,5 m) – Source : Wikipedia

Le parc de Belleville aussi appelé jardin Belleville est l’un des parcs et jardins du 20e arrondissement de Paris, situé à mi-chemin entre le parc des Buttes-Chaumont et le cimetière du Père-Lachaise. Il se trouve sur la colline de Belleville, dans le quartier du même nom, qui culmine à 108 mètres et une terrasse aménagée au sommet du parc permet une vue panoramique sur la ville de Paris.

3. La Colline de Ménilmontant (108 m)

La Colline de Ménilmontant (108 m) – Source : Wikipedia

Ménilmontant est un quartier de Paris, autrefois village puis faubourg, situé dans le 20e arrondissement. Avant 1860 et son annexion à Paris par Haussmann, Ménilmontant était un village des faubourgs, appartenant à Belleville.

4. Le Parc des Buttes-Chaumont (103 m)

Le Parc des Buttes-Chaumont (103 m) – Source : Wikipedia

Le parc des Buttes-Chaumont est un jardin public situé dans le nord-est de Paris dans le 19e arrondissement de la ville.

Avec près de 25 hectares, le parc est l’un des plus grands espaces verts de Paris. Inauguré en 1867 pendant les dernières années du règne de Napoléon III, il s’agit d’une réalisation de l’ingénieur Jean-Charles Alphand. Ce jardin à l’anglaise imite un paysage de montagne : rochers, falaises, torrents, cascades, grotte, alpages, belvédères.

5. La Butte Bergeyre (100m)

La Butte Bergeyre (100m) – Source : Wikipedia

La butte Bergeyre est un micro-quartier du 19e arrondissement de Paris. Située sur une colline à l’ouest du parc des Buttes-Chaumont, elle culmine à une centaine de mètres d’altitude. Bordée d’immeubles d’habitation, elle abrite également un espace vert, le jardin de la butte Bergeyre, comprenant un jardin partagé ainsi qu’un petit vignoble, le « clos des Chaufourniers ».

6. Les collines de Montsouris (78 m)

Les collines de Montsouris (78 m) – Source : Wikipedia

Créé sur la colline Moc d’ Souris, à l’initiative de Napoléon III, en collaboration avec le Baron Haussmann, le Parc Montsouris est le plus grand parc de Paris après celui des Buttes Chaumont.

La colline de Moc Souris était couverte d’herbages dont les maraîchers tiraient l’énergie (charbon de terre) pour leurs pépinières qui se développaient aux alentours.

7. La Colline de Passy (71 m)

La Colline de Passy (71 m) – Source : Wikipedia

Passy est une ancienne commune de la Seine, rattachée à Paris le 1er janvier 1860. Avec l’ancienne commune d’Auteuil, elles constituent depuis cette date un quartier du 16e arrondissement de Paris.

8. La Colline de Charonne (69 m)

La Colline de Charonne (69 m) – Source : Wikipedia

Charonne est une ancienne commune de l’ancien département de la Seine qui a existé de 1790 à 1859 avant son incorporation au territoire de la ville de Paris.

9. La Colline de Chaillot (67 m)

La Colline de Chaillot (67 m) – Source : Wikipedia

La colline de Chaillot est située à Paris, dans le 16e arrondissement. Elle est occupée successivement par le palais du Trocadéro (1878-1935) puis par le palais de Chaillot (depuis 1935).

10. La Butte Montparnasse (66 m)

La Butte Montparnasse (66 m) – Source : https://speranski.wordpress.com/2012/07/28/montparnasse-existe-encore-je-lai-rencontre/

Le Quartier Montparnasse s’étend sur trois arrondissements: le 6° et surtout le 14° et le 15°.

Ce quartier de Paris a trouvé son nom au 18ème siècle. A l’époque, les étudiants aimaient venir réciter des poèmes au pied d’une butte artificielle constituée de gravats de pierres issues des catacombes (réseau de galeries parcourant le sous-sol du quartier). Ironiquement, ils décidèrent de baptiser cette butte « le mont Parnasse », du nom de celui que célèbrent les poètes grecs.

A l’origine, la Butte du Mont Parnasse se situait autour de la Place Pablo Picasso, au carrefour des Boulevards Raspail et Montparnasse. Elle a été aplanie vers 1725, avant la réalisation de ces deux boulevards en 1760. La partie la plus animée du Quartier Montparnasse est la partie du Boulevard Montparnasse entre la Place du 18 Juin 1940 et la Place Pablo Picasso, c’est là que se trouvent les grands Cafés-Restaurants et plusieurs salles de cinéma .

11. La Butte-aux-Cailles (63 m)

La Butte-aux-Cailles (63 m) – Source : Wikipedia

La Butte-aux-Cailles est un quartier de Paris historique situé dans la partie occidentale du 13e arrondissement. Il est inclus dans le quartier administratif appelé quartier de la Maison-Blanche.

12. La Montagne Sainte-Geneviève (61 m)

La Montagne Sainte-Geneviève (61 m) – Source : Wikipedia

La montagne Sainte-Geneviève est une colline de la Rive gauche de Paris (située sur les rives gauches de la Seine et de la Bièvre, non loin de leur confluence). Elle occupe une grande partie du 5e arrondissement et du Quartier latin de Paris.

Les buttes disparues

Ayons quand même une petite pensée à certaines buttes qui ont disparues. Paix à leur âme.

  • La Butte Saint-Roch : La butte Saint-Roch également appelée butte du marché aux pourceaux était une petite colline située à l’intérieur du périmètre actuel de Paris
  • La Butte des Moulins : C’était une petite colline située à l’intérieur du périmètre actuel de Paris et aujourd’hui disparue.
  • La Butte de Monceau Saint-Gervais : Un monceau est une petite butte. Les premières implantations sur la rive droite de Paris se firent d’abord sur de petits monceaux de graviers, entourés par des terrains marécageux (d’où l’appellation de Marais) inondés par la Seine lors des crues. L’un de ces monceaux se trouve derrière l’Hôtel de ville, autour de l’église Saint-Gervais-Saint-Protais ; la différence d’altitude a presque disparu du fait de l’arasement partiel en 1844-1847 et de la montée des terrains environnants

Le point culminant de Paris

Il est assez difficile de localiser le point le plus haut de Paris. Concernant le point culminant de la capitale, beaucoup pensent que c’est à Montmartre. La vérité est ailleurs … Elle se trouve dans le quartier de Belleville, précisément au 40 rue du télégraphe dans le 20e arrondissement (voir le récit de l’ascension)

En fait, Montmartre et Belleville se disputent le point de nivellement le plus haut de Paris. Il faut distinguer pour cela « le domaine public » et « le domaine privé ».

S’agissant du domaine public, Belleville a une altitude de 128,508 m (sur le trottoir à l’angle du bâtiment au 40 rue du Télégraphe).

S’agissant du domaine privé, l’altitude de Montmartre mesurée sur le parvis au pied de l’église est de 128,65 m.

Le plus haut point de Paris en tant que monument est bien sûr la Tour Eiffel qui fait 324 mètres de hauteur, mais il s’agit d’un sommet artificiel.

Inversement, voici les points les plus bas de Paris

  • Le point le plus bas est le niveau moyen de la Seine, au Point du Jour, à 26 m au-dessus du niveau de la mer
  • Sur la voie publique : 30,5 m au dessus du niveau de la mer : angle rues Leblanc et St. Charles, XVe arrondissement

Les plus hauts sommets d’Ile-de-France

Pour information, voici les plus hauts sommets d’Ile-de-France :

  • Paris (75) : rue du télégraphe
  • Seine et Marne (77) : Butte Saint Georges (215 m)
  • Yvelines (78) : Limay (200 m)
  • Essonne (91) : Bois de Verrières (177 m)
  • Hauts de Seine (92) : Vaucresson (180 m)
  • Seine Saint-Denis (93) : Montfermeil (130 m) – fort de Romainville
  • Val de Marne (94) : Plateau de Villejuif (126 m)
  • Val d’Oise (95) : Buttes de Rosne (217 m)

Je vous conseille la lecture d’une de mes autres expéditions insolites : l’ascension du toit de l’Île-de-France 

Livres qui devraient vous intéresser

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires