La première traversée de l’Ile-de-France en pulka

1
549

En février 2011 et à l’insu de tout le monde, j’ai réussi à réaliser la première traversée de l’île-de-France en pulka.

J’ai alors parcouru la région francilienne avec une pulka que j’ai testée dans différentes configurations : avec des cordes, avec un brancard, avec des roues, etc …

La pulka que j’ai testé est la snowsled Ice Blue.

Découvrez ci-dessous et en avant-première les photos de l’événement ainsi qu’un film que j’ai réalisé pour l’occasion.

Préparation de la pulka et du sac

pulka 01

Mise en place du harnais de traction

pulka 02
Départ avec la pulka et le brancard rigide

pulka 03

pulka 04

pulka 05

pulka 06

pulka 07

pulka 08

pulka 09

Enchaînement avec la pulka et la corde de traction

pulka 10

pulka 11

pulka 12

pulka 13

Poursuite avec la pulka et des roues d’un chariot à Kayak

pulka 14

pulka 15

pulka 16

pulka 17

pulka 18

Finalisation du raid avec la pulka sur des roues et le brancard

pulka 19

pulka 20

pulka 21

 Le film de la première traversée de l’Ile-de-France en pulka

Pendant cette traversée qui a duré tout un week-end, j’ai pu tester différentes configurations possibles de la pulka Snowsled Ice Blue.

J’ai testé les configurations suivantes

Traction de la pulka par un brancard rigide : cette configuration est idéale pour les terrains un peu vallonnés. Dans les dévers, ça évite que la pulka parte trop sur le côté. Dans les descentes, ça évite de se prendre la pulka dans les pieds. Par contre, elle aura tendance un peu à vous emporter si vous êtes à skis.

Traction de la pulka par des cordes : Le système de corde est muni d’un tendeur pour éliminer les à-coups et assure une meilleure fluidité. Cette configuration est idéale pour les terrains plats comme ceux des milieux polaires ou de la banquise (Groendland, Spitzberg, Pole Nord et Sud, etc ….)

Utilisation de roues sous la pulka : Le système utilisé est le chariot à Kayak Eckla, modèle Atlantic 260. J’ai envisagé ce système pour utiliser la pulka sans neige. Cela peut être le cas lorsque l’on doit passer d’un endroit à un autre, séparé par une grande partie sans neige (comme sur du bitume, des pierre, de la terre, etc ..), ou encore en raid sur des portions entièrement déneigées.

Traction par cordes à la main de la pulka sur roue : Une fois la charge bien équilibrée dans la pulka (le gros du poids doit être au dessus des roues) et une fois les roues bien positionnée sous la pulka, c’est un système assez plaisant. Il suffit de dérouler une petite partie de corde pour s’assurer que la pulka se trouve bien à horizontalement quand on la tire. Ce système sur des moyennes distances.

Traction à la main de la pulka sur roue : La pulka ne se trouve pas à l’horizontale et à tendance à toucher de l’arrière. Cette utilisation ne peut se faire que sur de très courtes distances.

– Traction par le brancard de la pulka sur roue : A cause du fait que les bras du brancard pivotent dans l’axe verticale, il n’est pas possible de l’utiliser tel quel avec une pulka sur roue. Il faut empêcher ce mouvement vertical en rigidifiant l’axe de rotation. En ce qui me concerne, je n’ai pas réussi à utiliser les “pins” fournis à cet effet par Snowsled. J’ai donc utilisé de façon très artisanale, des sangles que j’ai serré au niveau de l’axe de rotation. Ce système ne me semble pas suffisamment optimal. Ça reste un peu instable. Avec un peu plus de technique, je pense que l’on peut améliorer le système ou comprendre comment fonctionne les “pins” de Snowsled. Peut-être me manque-t-il un trou dans le système d’attache des bras du brancard à la pulka. Je vais interroger Snowsled là-dessus et je vous tiens au courant.

Ces essais ont été très satisfaisants et m’ont permis de me familiariser avec la pulka.

Depuis, je suis parti sur le terrain. D’abord dans le Vercors puis dans le Grand Nord et enfin au Groenland.

Voir la pulka en action en situation réelle sur le terrain

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires