Les pistes d’aéroports les plus dangereuses au monde dont deux françaises !

2
6644

Voici la liste des 20 pistes d’aéroports les plus dangereuses au monde dont deux sont françaises. Lors de votre prochain voyage en avion, si votre aéroport se trouve dans cette liste, peut-être que vous repenserez à cet article !

1. Aéroport international du Bhoutan

Situé dans une vallée entourée par les montagnes élevées de l’Himalaya, cet aéroport exige des pilotes très qualifiés pour s’y poser ou décoller sans risque.

La piste d’atterrissage se trouve dans une vallée particulièrement encaissée. Une seule compagnie dessert cet aéroport : Druckair. Moins de 10 pilotes sont certifiés pour y atterrir. Les A319 qui atterrissent ressemblent davantage à des avions d’acrobatie que des avions de ligne.

6920491854_31741e63ca_z
Aéroport international du Bhoutan – Crédit Photo : Jason Auch (FlickR)

2. Aéroport Princess Juliana (Saint Martin)

La piste de l’aéroport International Princess Juliana est particulièrement courte, 2 180 mètres, pour le type d’avion qui y atterrissent comme des gros porteurs tels que les Boieng 747 ou airbus A340.

Saint Martin
Aéroport Princess Juliana (Saint Martin) – Crédit Photo : A Sutanto (FlickR)

3. Aéroport Reagan de Washington (Etats-Unis)

Situé juste à côté du Fleuve Potomac, les pilotes doivent jongler en évitant les zones interdites de survol comme les édifices de la Maison Blanche et de la CIA.

Ronald Reagan Airport
Aéroport Reagan de Washington (Etats-Unis) – Crédit Photo : BAR Photography (FlickR)

4. Aéroport de Gibraltar

La piste de l’aéroport de Gibraltar est très courte puisqu’elle ne mesure que 1 829 mètres, ce qui ne lui permet pas de recevoir les gros porteurs. De plus, la piste est construite sur la mer au pied de la montagne, ce qui demande une bonne expérience de pilotage.

2735863909_e6137e516c_z
Aéroport de Gibraltar – Crédit Photo : NervousEnergy ( FlickR)

5. Aéroport Matekane Air Strip au Lesotho

Avec une piste de seulement 400 mètres entourée de montagnes, atterrir sur cet aéroport est considéré comme le plus difficile d’accès au monde. Cependant nous doutons beaucoup que beaucoup de touristes aient un jour besoin de s’y poser.

Maketane-Air-Strip-Lesotho[1]
Aéroport Matekane Air Strip au Lesotho – Source : Zoover

6. Aéroport Barra Eoligarry (Écosse)

Situé dans la baie peu profonde de Traigh Mhor, au nord de l’île de Barra dans les Hébrides extérieures, les avions doivent atterrir sur les trois pistes de la plage, délimitées par des poteaux de bois. Les pistes sont recouvertes par la mer pendant la marée haute.

2199814515_7500817aac_z
Aéroport Barra Eoligarry (Écosse) – Crédit Photo : allan macdonald (FlickR)

7. Aéroport Toncontín de Tegucigalpa (Honduras)

Situé dans une zone très montagneuse, les pilotes doivent effectuer un angle de 45 degrés avant de pouvoir atterrir.

2120465227_40d5d66d2e_z
Aéroport Toncontín de Tegucigalpa (Honduras) – Crédit Photo : enrique (FlickR)

8. Aéroport de Funchal (Madère)

Encore une fois, la difficulté est due au relief avec des montagnes entourant la piste, ce qui oblige le pilote à réaliser des manœuvres d’approche particulièrement acrobatiques. En 2000, la piste a été agrandie sur la mer avec un pont de 180 piliers en béton.

Funchal
Aéroport de Funchal (Madère) – Crédit Photo : Michel VARLET (FlickR)
657478[1]
Aéroport de Funchal à Madère

9. Aéroport Juancho E. Yrausquin (Antilles Néerlandaises)

Situé sur une péninsule de l’île de Saba, cet aéroport est connu des pilotes expérimentés en raison des forts vents latéraux qui balayent la piste à quelques mètres de la mer.

Saba_airport[1]
Aéroport Juancho E. Yrausquin (Antilles Néerlandaises) – Source : Wikipédia

10. Aéroport Tenzing-Hillary à Lukla (Nepal)

Cet aéroport est considéré comme l’aéroport le plus dangereux du monde. On le nomme l’aéroport des aventuriers.

9398207282_a7fee16a96_z
Aéroport Tenzing-Hillary à Lukla (Népal) – Crédit Photo : Frank Kehren (FlickR)

11. Aérodrome de Courchevel (France)

L’aéroport de Courchevel est situé au milieu des montagnes des Alpes. Sa piste avec une pente de 18.5° est réservée aux pilotes expérimentés.

3281317787_5d865459f6_z
Aérodrome de Courchevel (France) – Crédit Photo : Jon Harbord (FlickR)

12. Ice Runway (Antarctique)

Cette “piste de glace” est construite sur la banquise. Ca glisse un peu, beaucoup, à la folie… Gare au dérapage lors du décollage.

2527466246_d8b7c5a75b_z
Ice Runway (Antarctique) – Crédit Photo : Anirudh Koul (FlickR)

13. Aéroport Congonhas de Sao Paulo (Brésil)

Cet aéroport est situé en pleine ville, à quelques kilomètres seulement du centre-ville.

2668549083_70291aa592_z
Aéroport Congonhas de Sao Paulo (Brésil) – Crédit Photo : Fernando Stankuns (FlickR)

14. Aéroport international de Kai Tak (Hong Kong)

Cet aéroport est aujourd’hui fermé. Il était situé entre les montagnes et les immeubles de la ville. Suite à plusieurs incidents, il a été déplacé en 1998 plus vers la mer.

9214413113_fd64324fef_z
Aéroport international de Kai Tak (Hong Kong) – Crédit Photo : Dennis HKG (FlickR)

15. Aéroport de Manakara (Madagascar)

Une situation un peu coquasse où un aéroport et une gare se partagent la même piste. Priorité à droite ?

30125_1117690089[1]
Aéroport de Manakara (Madagascar) – Crédit Photo : Jakob Adolf (jetphotos.net)

16. Aéroport Kansai d’Osaka (Japon)

Cet aéroport a été construit en 1994 en pleine mer sur une île artificielle. Pas sûr que ce soit une bonne idée. Dans une zone très sismique, attention au tsunami !

228545279_ea41961567_z
Aéroport Kansai d’Osaka (Japon) – Crédit Photo : m72i76 (FlickR)

17. Aéroport Gustaf III de Saint-Barthélemy (Antilles Françaises)

L’aéroport Gustaf III (SBH) se situe sur l’ile de Saint-Barthélemy dans les Antilles Françaises. Sa piste d’atterrissage longue de seulement 650 m pose de nombreuses difficultés aux pilotes qui doivent en plus vers un virage au dernier moment pour éviter une colline en début de piste. Licence spéciale requise.

15842088083_3a36727b62_z
Aéroport Gustaf III de Saint-Barthélemy (Antilles Françaises) – Crédit Photo : aoa30 (FlickR)

18. Aéroport Vail du Colorado, (Etats-Unis)

L’aéroport Vail du Colorado dessert les stations de sport d’hiver de la région. Les conditions climatiques extrêmes et la haute altitude font que les décollages et les atterrissages sont de vrais challenges pour les pilotes.

6949478618_22cae7f8ee_z
Aéroport Vail du Colorado, (Etats-Unis) – Crédit Photo : Britta Gustafson (FlickR)

19. Aéroport Harstad de Narvik (Norvège)

L’approche de l’aéroport Harstad de Narvik se fait au-dessus de la région des Fjords et entre les montagnes. L’hiver, l’atterrissage se fait sur une piste recouverte de glace.

Br_yting_VI_4602495a[1]
Aéroport Harstad de Narvik (Norvège) – Crédit Photo : Ragnar Bøifot (www.fremover.no)

20. Aéroport de Malé (Maldives)

L’aéroport de Malé dans les Maldives est construit sur l’atoll d’Hulhulé à seulement 1,80 m au-dessus de la mer. Lors de la descente au-dessus des 26 iles des Maldives, le train d’atterrissage est extrêmement proche de la mer comme s’il rasait l’eau.

6208326119_9eace3c71f_z
Aéroport de Malé (Maldives) – Crédit Photo : Lucien Muller (FlickR)

Soyez quand même rassuré, malgré les particularités de tous ces aéroports, cela se passe pratiquement toujours très bien grâce à l’expérience des pilotes habitués à ces pistes.

Article inspiré par www.tout-sur-google-earth.com et www.topito.com

 

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires