Le film sur mon voyage au Sarek primé au concours “Les Enfants d’UshuaÏa”

5
208

nicolas_hulot[1]

Du 17/02 au 30/09 2014, la chaîne Ushuaia TV a organisé un concours appelé “Les enfants d’Ushuaïa” parrainé par Nicolas Hulot. Le concours, destiné aux vidéastes, qu’ils soit amateurs ou professionnels, consistait à s’exprimer à travers une vidéo de 10 à 30 minutes. Les films devaient aborder des sujets liés à l’aventure, la découverte de la nature et les peuples en accord avec les valeurs de l’émission Ushuaïa Nature.

Présentation du concours par Nicolas Hulot

En avril 2014, je suis allé faire une exploration du Sarek. N’ayant pas rapporté d’images dans le but de réaliser un film, avec Christophe Nizan, un ami rencontré sur Facebook, on s’est quand même lancé le  défi de présenter une vidéo au  concours “Les Enfants d’Ushuaia”.

Le travail pour Christophe qui a monté le film n’a pas été facile. L’idée était d’essayer de raconter une expérience vécue en partant d’un échec précédent et de montrer qu’avec de la persévérance, on peut réussir. On a essayé de ne pas être trop linéaire. Le son de certaines séquences est catastrophique. Nous n’avons pas eu le temps de faire de voix Off.

Malgré tout cela, le  film a été primé par le jury du concours en faisant parti de la sélection finale. Certes, il n’est pas dans les 10 premiers. Il ne bénéficiera donc pas d’un passage sur la chaine Ushuaia TV. Mais le film est dans la liste des 30 films bénéficiant d’un prix.

Les enfants d'Ushuaia

Voir tous les lauréats

A propos de mon voyage

Mon voyage consistait à une découverte itinérante en ski de randonnée nordique à travers le parc du en Laponie suédoise. Un périple hivernal de 160 km en autonomie complète.

Mes objectifs

Faire un voyage en mobilité douce, respectueuse de l’environnement. Faire sa propre trace. Découvrir des endroits reculés et isolés. Sortir de sa zone de confort pour mieux se connaitre. Vivre dans des conditions difficile pour retrouver les choses essentielles de la vie. Tenter un retour aux sources où on réapprend à se contenter de peu. Vivre une parenthèse de vie que l’on s’impose.

Se retrouver seul, loin de tout, profiter de l’instant présent, ce genre de moments intenses où l’on est seul au milieu de nulle part, livré à soi-même. Ce sont des moments propices qui permettent de se ressourcer, en dehors de notre vie moderne en société. Redécouvrir la nature intacte, à l’état sauvage.

Le film “Voyage jusqu’au bout du

« Voyage jusqu’au bout du »,
Une expédition de François Quiquet
Montage : Christophe Nizan
Remerciements :
Ma chérie et mes 2 filles qui m’ont soutenu
Toutes les personnes qui m’ont aidé et conseillé
Nicolas Zunino de la société de production “Le Cinquième Rêve”
Mes partenaires : Julbo, Trek’n Eat, Akammak, Valandré, Hilleberg
www.unmondedaventures.fr

partenaires sarek

 

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires