Le classement des activités qui donnent le plus de frisson

0
240

Vous êtes un aventurier dans l’âme et vous pensez que rien ne vous fait peur ? Voilà quelques pratiques sportives pour le vérifier. Vous allez à coup sûr avoir les frissons que vous recherchez.

Quelle sera votre prochaine étape ?

1. La plongée sous-marine

La plongée sous-marine – Source : Wikipedia

Avec la plongée sous-marine, vous allez pouvoir ressentir des sensations de bien-être tout en découvrant le monde sous-marin. Que ce soit en apnée, avec un tuba, équipé d’une bouteille d’oxygène, avec ou sans palmes, vous allez ressentir un sentiment de liberté totale. Par contre, un plongeur se doit de respecter le monde qu’il explore. Il ne doit ni extraire ni ajouter quoi que ce soit au milieu.

2. La slackline

La slackline – Crédits photo : François QUIQUET

La slackline ou la “slack”, comme disent les habitués, littéralement la “ligne molle”, est une sangle élastique que l’on tend entre deux arbres au tronc solide et sur laquelle on se déplace à la manière d’un funambule. Cette pratique, venu de Californie, pourrait se définir comme une sorte de yoga perché où c’est le corps, qui à son tour, soigne l’esprit.

Le funambule du dimanche fera difficilement plus de trois pas sur la sangle. Mais c’est plus la démarche qui est intéressante : faire preuve de patience et de persévérance pour surmonter les difficultés et les réussir.

3. Le saut en parachute

Le saut en parachute – Source : Wikipedia

Avec le parachutisme, vous allez pouvoir sauter depuis un avion, d’un hélicoptère ou même d’une montgolfière en plein vol. Après un temps de chute libre plus ou moins long, le parachute s’ouvre et vous vous posez au sol sans vous blesser.

Il existe de nombreux sites en France pour pratiquer le saut en parachute et la chute libre. Le site Smartbox en a référencé quelques-uns et propose des offres pas cher pour en profiter en toute sécurité. Émotions fortes garanties !

4. L’accrobranche

L’accrobranche – Source : Wikipedia

Le terme “accrobranche” est le dérivé de “acrobatie” et “branche”. Il s’agit le plus souvent d’un parcours aventure qui consiste en un déplacement horizontal sur des câbles d’acier fixes dans un parc d’attractions forestier.

5. La spéléologie

La spéléologie – Crédits photo : Roberto Lumbreras from Madrid, España

La spéléologie est une activité qui va vous permettre d’explorer des cavités naturelles comme des gouffres, des cavernes ou même des rivières souterraines. Le but peut être soit scientifique, technique, sportif ou même contemplative.

6. L’escalade

L’escalade – Source : Wikipedia

Avec l’escalade, vous allez pouvoir atteindre les hauteurs comme le haut d’une paroi rocheuse, d’un bloc, d’une structure artificielle ou d’une structure en glace. Il est préférable d’être à plusieurs pour pratiquer l’escalade en toute sécurité. L’assureur est situé au sol ou en paroi ; il retient le grimpeur grâce à la corde, passée dans son baudrier.

7. Le canyoning

Le canyoning – Source : Wikipedia

Le Canyoning est le fait de descendre des canyons de bout en bout ou partiellement en passant dans des toboggans, en faisant des grands sauts, des escalades, en nageant ou en sillonnant pour visiter quelques petites grottes. Même s’il peut être pratiqué de façon très sportive, le canyoning reste la plupart du temps un sport de détente, de tourisme, les locaux pratiquent ce sport plus régulièrement.

8. Le saut à l’élastique

Le saut à l’élastique – Source : Wikipedia

Vous avez peur de sauter dans le vide ? Ne vous inquiétez pas : vous aurez une corde élastique accrochée aux chevilles ou au torse, destinée à ralentir puis à stopper la chute. C’est un sport qui permet de découvrir de nouvelles sensations fortes.

Pour faire le saut à l’élastique, il ne faut pas avoir le vertige mais chercher la sensation forte. Il faut être prêt mentalement et physiologiquement.

9. La tyrolienne

La tyrolienne – Source : Wikipedia

La tyrolienne est traditionnellement un système de transport sur filin (corde ou câble) qui depuis s’est développé dans les parcours aventure en forêt. Elle permet de faire une traversée de façon aérienne et sportive comme en se couchant dessus comme « ramper » dans les airs.

La tyrolienne peut également comporter une poulie qui glisse le long du filin et facilite ainsi la progression. C’est cette technique que l’on trouve désormais le plus souvent.

10. Le base-Jump

Le base-Jump – Source : Wikipedia

Cette dernière discipline est réservée aux professionnels et ne doit pas être pratiquée par des amateurs. Elle est très dangereuse. Elle nécessite une grande expérience et de nombreuses heures de pratique.

Le BASE jump est un sport extrême consistant à sauter depuis des objets fixes équipé d’un parachute. La hauteur de la plate-forme du départ varie d’environ 50 mètres à plus de 1 500 mètres. La vitesse du parachutiste, ou base jumper, augmente progressivement sous l’effet de la gravité, avant de se stabiliser aux alentours de 200 km/h.

L’objectif est de retarder le plus tardivement possible l’ouverture du parachute afin de profiter le plus longtemps possible de la chute libre. Le risque est de heurter les parois environnantes à cause du vent ou d’une mauvaise position du corps, mais aussi que le parachute ne s’ouvre pas ou qu’il s’ouvre trop tardivement.

 

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires