Adrien Séguy, Lauréat du Prix Premier Pas de l’Aventure au Grand Bivouac 2018

0
84

Ingénieur diplômé de l’Ecole Centrale de Paris, musicien confirmé, Adrien Séguy est parti sur la Route de la Soie, à travers la Turquie, l’Iran, l’Asie Centrale jusqu’en Chine, à la recherche du Sheng, un instrument de musique millénaire. A 28 ans, un parcours personnel emblématique d’une génération douée, entreprenante et ouverte au monde. Son récit – images et sons – vient d’être primé au Grand Bivouac 2018.

Tout petit, dans son Aude natale des Hautes Corbières, il a appris l’accordéon et fréquenté avec ses parents « les bals trad ». Depuis, Adrien Séguy a fait son chemin, études et musique en bandoulière : Ecole Centrale, Erasmus, diplôme d’ingénieur en poche – « Deux ans chez Bouygues, dans l’innovation, l’énergie » -, Conservatoire de Gennevilliers et vogue la galère, ou plutôt en route pour la Chine, 14 mois de périple en bus, en stop, en train parfois, à la recherche – très improbable – du Sheng, un orgue à bouche dont l’origine remonte à 2000 ans avant JC. Il finira par le trouver chez le peuple Miao, mais n’en rapportera qu’un exemplaire…miniature : « J’ai découvert là-bas un instrument qui fait de 1, 5 à 4 mètres de long selon le modèle ! »

Surtout, tout au long du parcours – « une forme de jeu de piste » – et au gré des rencontres, Adrien captera par l’image et le son l’âme des musiques de l’Est, sa passion. Il en a conçu « Voyage en accordéonistan », projection-spectacle présentée lors de la 17ème édition du Grand Bivouac, vendredi dernier 19 octobre, à Albertville, en compagnie de Mahdi M’Kinini, joueur de quanûn, autre instrument, cette fois de la famille des cithares. Une première…couronnée du Prix des Premiers Pas de l’Aventure décerné par le festival et son jury sous la présidence du réalisateur Marc Picavez.

Pour les organisateurs du Grand Bivouac, « il faut absolument accompagner et promouvoir ce genre de démarche, les offrir et les confronter au public le plus large possible.

Un voyage en Accordéonistan © Thomas Liverzay

Des millions de jeunes Européens parcourent le monde chaque année comme Adrien avec curiosité, intelligence, esprit d’innovation, soif de rencontre et d’échange. Il serait aberrant, pour notre société, de ne pas s’en enrichir ! ».

Le tout nouveau lauréat sera l’un des invités du Rendez-vous du Carnet de Voyage à Clermont-Ferrand, le dimanche 18 novembre prochain.

Source : communiqué de presse

Pour en savoir plus

The following two tabs change content below.

commentaires