Road trip en Europe version bus

0
1425

Bus

Qui n‘a pas rêvé de sillonner les routes d’Europe pendant un long road-trip permettant de s’imprégner de chaque culture, si différentes les uns des autres, en Europe. Et quel meilleur moyen de mieux connaître chaque pays que de les visiter en transports en commun : bus, trains ou covoiturage. Après le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne et plus récemment l’Allemagne, c’est au tour de la France de libéraliser le marché du bus et de révolutionner le tourisme intérieur, comme le souligne l’étude sur le bus du site de voyage GoEuro.fr. Il est désormais possible de voyager en car sur le sol français à des prix très bas, une opportunité idéale pour les voyageurs qui ne roulent pas sur l’or.

Vous pouvez bien sûr toujours faire le choix de la voiture, mais le coût n’est finalement pas si économique, entre l’essence et les péages. Par contre vous avez votre autonomie complète, ce qui doit parfois être pris en compte. Vous pouvez opter pour le train, mais ceux-ci, en plus d’être onéreux sont souvent complet à la dernière minute. Or le principe du road-trip est de ne pas prévoir des semaines à l’avance où l’on sera. C’est pourquoi l’autobus peut s’avérer une option à considérer dans l’organisation d’un road trip en Europe. Ils sont désormais bien plus confortables qu’avant, par exemple, on peut y trouver des prises électriques et parfois un wi-fi qui fonctionne ! Pas toujours malheureusement… Les sièges sont relativement confortables et tout est fait pour que sur des trajets de nuit, les passagers puissent dormir un peu et être d’attaque dès le lendemain pour visiter la ville d’arrivée.

10269445_777390082278958_6466200783698649816_n[1]

De plus, lorsque l’on voyage de villes en villes, il n’existe pas toujours de mode de transport direct or le bus qui prépare son offre européenne depuis plusieurs années couvre une très large partie de l’Europe. Prenez un trajet Toulouse – Madrid par exemple, vous avez le choix entre l’avion ou le bus, pas de train ! De même pour de nombreux trajets, pour continuer sur les pays du sud, mettons que vous souhaitez faire Madrid – Porto, l’alternative du bus pour environ 50€ n’est vraiment pas négligeable ! Idem si vous souhaitez visiter ces deux magnifiques villes de Vienne et Zagreb, un trajet durera 5h et coûtera jusqu’à plus de deux fois moins cher que tout autre mode de transport. Idéal pour faire l’Europe de l’est par exemple.

C’est ce qu’ont bien compris les autocaristes en France, ce sont d’ailleurs des compagnies qui officiaient sur toute l’Europe, qui ont l’expérience du marché, qui vont venir offrir leurs services, par exemple Eurolines ouvre une nouvelle branche : Isilines, uniquement dédiée aux liaisons en France, l’allemand Flixbus va également ouvrir des lignes et d’autres tel que l’anglais Megabus se positionne aussi sur le marché intérieur. Espérons que la libéralisation de ce marché donne encore plus envie aux voyageurs de prendre leur sac à dos et à prendre le bus en marche !

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires