Le Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière – Académie des beaux-arts 2017 est décerné à Claudine Doury

0
1084

Le vendredi 20 octobre 2017, Marc Ladreit de Lacharrière a proclamé Claudine Doury, lauréate du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière – Académie des beaux-arts 2017, pour son projet Une odyssée sibérienne, consacré à son retour sur les traces de peuples qu’elle a photographiés par le passé.

Au bord du fleuve Amour, Nergen / Peuples de Sibérie © Claudine Doury

Claudine Doury a soumis au jury un projet dans lequel elle nous propose de repartir à la rencontre des personnes qu’elle a photographiées il y a vingt ans le long du fleuve Amour.

Extraits du projet présenté au jury

« Une odyssée sibérienne est l’histoire d’un retour. Retour sur les traces des peuples natifs de l’Amour, rencontrés et photographiés vingt ans auparavant.

En retrouvant des familles nanaï, outlouches et nivkhes le long du fleuve Amour, je voudrais pouvoir témoigner à la fois du passage du temps sur ces familles rencontrées alors, mais aussi des changements qui ont pu s’opérer à plus grande échelle sur ces peuples vulnérables.

Boulava, village oultche, fleuve Amour / Peuples de Sibérie © Claudine Doury

De 1991 à 1998, je me suis rendue en Sibérie extrême-orientale pour rendre compte de la vie des peuples natifs qui y vivent. Vingt années se sont écoulées et j’aimerais aujourd’hui retourner dans cette région pour y retrouver les familles que j’avais rencontrées lors des mes précédents voyages.

Ce portrait des familles natives de l’Amour permettra de redéfinir les contours d’un territoire qui porte les traces de son histoire : de la conquête de l’Est en passant par les cosaques jusqu’au peuplement russe au cours des siècles.

Les foins, Nergen, fleuve Amour / Peuples de Sibérie © Claudine Doury

Au quotidien il s’agira à la fois de relever de façon intimiste les traces du passage du temps sur les hommes et les femmes rencontrées alors, mais également de prendre la mesure des changements qui s’opèrent sur ces terres à la frontière de la Chine, ce puissant voisin qui redessine à grands pas la géopolitique de toute la région.

En documentant la vie de ces familles, j’affirmerai la nécessité de reconnaître aujourd’hui ces cultures, vulnérables mais vivantes tout en posant la question du destin de ces peuples. »

Biographie

© Patrick Charton

La photographe Claudine Doury, née à Blois, vit et travaille à Paris.

Son travail aborde les notions de mémoire, de transition et de passage, notamment autour de l’adolescence et du voyage. Cette quête l’a menée en Russie, Ukraine, Ouzbékistan, Kirghizstan, à la découverte de peuples peu étudiés, voire inconnus. Dans « Peuples de Sibérie » elle a immortalisé la culture et les coutumes de populations isolées et vulnérables. Son travail se développera par la suite sur ces notions de transition et d’identité dans une approche à la fois artistique et documentaire.

En 1999, elle reçoit le prix Leica Oscar Barnack et un World Press Award pour sa série « Peuples de Sibérie ». En 2004, elle reçoit le prix Niépce pour l’ensemble de son oeuvre.

Elle a publié cinq ouvrages monographiques : Peuples de Sibérie, Artek, un été en Crimée, Loulan Beauty, Sasha et L’Homme Nouveau. Ses photographies sont exposées en France et à l’étranger, et se trouvent dans différentes collections, publiques et privées dont le FNAC.

Elle est représentée par la Galerie Particulière à Paris et à Bruxelles et est membre de l’agence VU.

Les autres finalistes

Au côté de la lauréate, le jury qui s’est réuni le mercredi 20 septembre a sélectionné quatre finalistes : Samuel Bollendorff, Pierre Faure, Olivier Jobard et Michel Kirch.

Composition du jury 2017

  • Laurent Petitgirard, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux‐arts et Président du jury ;
  • Yann Arthus‐Bertrand, membre de la section de Photographie
  • Jean-Jacques Annaud, membre de la section Créations artistiques dans le cinéma et l’audiovisuel
  • Jean‐François Bach, Secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des Sciences
  • Bruno Barbey, membre de la section de Photographie
  • Jean Cardot, membre de la section de Sculpture
  • Patrick de Carolis, membre de la section des Membres libres
  • Erik Desmazières, membre de la section de Gravure
  • Jean Gaumy, membre de la section de Photographie
  • Jacques Rougerie, membre de la section d’Architecture
  • Sebastião Salgado, membre de la section de Photographie
  • Régis Wargnier, membre de la section Créations artistiques dans le cinéma et l’audiovisuel
  • Élise Longuet, directrice des relations extérieures de Fimalac
  • Agnès de Gouvion Saint‐Cyr, correspondant de la section de Photographie
  • Bernard Perrine, correspondant de la section de Photographie

Le jury est assisté d’un comité de rapporteurs issus du monde de la photographie :
Jean-Luc Monterosso, directeur de la Maison Européenne de la Photographie et
Alain Genestar, directeur de publication de Polka Magazine.

L’Académie des beaux-arts et le Prix de Photographie

L’Académie des beaux‐arts est l’une des cinq Académies composant l’Institut de France. Composée de 59 membres répartis au sein de huit sections artistiques, elle s’attache à promouvoir et encourager la création artistique dans toutes ses expressions et veille à la défense du patrimoine culturel français. Elle poursuit ses missions de soutien à la création par les nombreux prix qu’elle décerne chaque année, une politique active de partenariats avec des institutions culturelles ainsi que ses activités de conseil dans le domaine de la création artistique.

L’Académie des beaux-arts a créé le Prix de Photographie en 2007 à l’initiative de Marc Ladreit de Lacharrière, membre de l’Académie. Ce prix a pour vocation d’aider des photographes confirmés à réaliser un projet significatif et à le faire connaître au public.

D’un montant de 15 000 euros, il récompense un photographe français ou étranger travaillant en France, sans limite d’âge, auteur d’un projet photographique réalisé et exposé à l’Institut de France dans l’année suivant son attribution.

Informations pratiques

Exposition
Les projets de Claudine Doury et des finalistes sont exposés dans le cadre de l’exposition Refuge, de Bruno Fert, lauréat 2016

Palais de l’Institut de France
27 quai de Conti
Paris VIe

Dates et horaires d’ouverture
Du 20 octobre au 19 novembre 2017
Exposition ouverte du mardi au dimanche de 11h à 18h
Entrée libre
Vendredi 20 octobre : ouverture au public de 15h à 18h
Jeudi 2 novembre ouverture jusqu’à 20h (Vernissage du festival Photo Saint-Germain)
Ouverture le mercredi 1er novembre et le samedi 11 novembre

Académie des beaux‐arts : www.academiedesbeauxarts.fr

La Revue des Deux Mondes a souhaité rendre hommage au lauréat du Prix de Photographie par la publication d’un hors-série consacré à son travail.
L’ouvrage est disponible sur www.revuedesdeuxmondes.fr

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires