Expédition Adaptation 4×30 jours en milieu extrême – Etape 2/4 : Cap sur la Patagonie !

0
352

Expédition Adaptation par – Etape 2/4 : Traversée des canaux de Magellan en Patagonie Chilienne, milieu le plus froid et humide au monde

4x30-etape-2-sur-4

Cet article pour vous annoncer que , chercheur-explorateur, vient de débuter la deuxième étape de son expédition en milieux extrêmes ADAPTATION dans le milieu le plus froid et humide au monde : les canaux de Magellan en Patagonie Chilienne

Au programme : 450 Kms en kayak seul et sans assistance en Patagonie Chilienne, milieu froid et humide le plus contraignant au monde (-20°C, 250 Km/h de vent et 90% d’humidité).

Une première mondiale au service de la Science pour étudier les capacités d’adaptation de l’humain sur le plan cognitif, physiologique et psychologique.

Retour prévu début novembre avant la traversée de l’Amazonie, milieu le plus chaud et humide de la planète.

Pour rappel, dans le cadre de l’expédition scientifique ADAPTATION, le chercheur-explorateur , spécialiste des expéditions en milieux hostiles, effectue cette année 4 traversées successives d’un mois dans les 4 milieux les plus extrêmes de la planète.

Après une première expédition dans le désert Iranien du Dasht-E Lut, l’explorateur débute désormais une traversée à travers les canaux de Patagonie Chilienne, milieu le plus humide et froid au monde.

ADAPTATION : UNE EXPÉDITION SCIENTIFIQUE HORS DU COMMUN

En 2016, lance sa nouvelle expédition ADAPTATION réalisée en partenariat avec 8 laboratoires scientifiques européens et dont l’objectif est d’étudier les capacités d’adaptation du corps humain à des milieux contraignants et changeants.

Après une première traversée dans le milieu le plus chaud et sec au monde, continue son exploration en Patagonie dans le milieu le plus froid et humide. Son exploration se poursuivra ensuite en Amazonie où règne le climat le plus chaud et humide avant de conclure par la Sibérie, dont l’environnement est l’un des plus froids et secs de la planète. Chaque immersion en autonomie dure 30 jours, avec un retour en France entre chaque traversée pour réaliser les études scientifiques.

ÉTAPE 2/4 : LES CANAUX DE MAGELLAN EN PATAGONIE CHILIENNE

Avec des températures pouvant descendre jusqu’à – 20°C, des vents jusqu’à 250 Km/h, un taux d’humidité de 90% et des conditions climatiques en perpétuels changements, les Canaux de Magellan en Patagonie Chilienne sont considérés comme l’une des régions les plus contraignantes de la planète. Durant un mois l’explorateur parcourra 450 Km en kayak seul et sans assistance.

UNE PREMIÈRE MONDIALE AU SERVICE DE LA SCIENCE

L’objectif de cette expédition est d’investiguer les capacités humaines d’adaptation sur le plan cognitif, psychologique et physiologique. Pour atteindre cet objectif, mène des travaux de recherche in situ grâce à du matériel de pointe emporté pendant l’expédition. Entre chaque milieu, il subit des analyses d’imagerie médicale qui ont pour objet l’étude de la variabilité corticale d’un individu soumis à
des conditions extrêmes. Chaque protocole est conçu en collaboration étroite avec les grands laboratoires partenaires dirigés par des chercheurs de renom.

DES ÉTUDES POUR L’AVENIR

Ces traversées et protocoles scientifiques seront répétés à l’identique en 2017 avec 20 volontaires conduits par afin de poursuivre les recherches sur l’adaptation de l’être humain et de questionner les notions de motivation, de prise de décision ou de gestion du risque.

Pour suivre l’expédition

13239343_669591166513419_1331519838373211156_n[1]

Pour s’inscrire à l’expédition de groupe 2017

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires