ESPAGNE – Le Caminito del Rey est-il toujours le chemin le plus dangereux du monde ?

0
288

Le Caminito del Rey (Petit Chemin du Roi, parfois raccourci en Camino del Rey ou Chemin du Roi) est un sentier accroché à une paroi escarpée dans un parc naturel du sud de l’Espagne. Il est situé à flanc de falaise, dans des gorges où coule une rivière.

Le chemin fait trois kilomètres de long pour 1 mètre de large. Il est creusé dans la roche, ou constitué de plaques de béton armé, soutenues par des rails et fixées à flanc de falaise. Il surplombe la rivière d’une bonne centaine de mètres par endroits.

Le chemin fut construit à partir de 1901 pour le besoin de la construction d’un barrage hydroélectrique. La construction prit 4 ans et se termina en 1905.

En 1921, la construction du réservoir fut terminée. Dès lors, il n’est plus utilisé ni entretenu, et se dégrade peu à peu. Les plaques de béton se désagrègent, sous l’action des intempéries et des chutes de pierre, ayant occasionné de nombreuses fissures et trous dans les plaques, ou laissant uniquement à certains endroits les supports métalliques, rendant le parcours d’autant plus périlleux et vertigineux.

Attirant de nombreux aventuriers inexpérimentés, on y dénombra plusieurs accidents mortels, ce qui poussa le gouvernement local à fermer les deux entrées en 2000, en démolissant sur quelques dizaines de mètres la passerelle en béton existante aux deux extrémités du chemin, afin d’éviter d’autres tragédies. Par la suite, quelques passionnés ont ajouté une via ferrata adjacente artisanale, afin de pouvoir accéder au chemin de manière relativement sécurisée.

Le parcours, officiellement interdit (amende pouvant aller jusqu’à 6 000 euros), devenait de plus en plus dégradé et dangereux surtout pour quelques rares aventuriers téméraires qui l’effectuaient même parfois sans s’attacher.

Des travaux de rénovation ont débuté en 2014, pour une durée de 10 mois. Les techniques de rénovation du Caminito del Rey sont très similaires à celles utilisées lors de sa construction entre 1901 et 1905. Toutefois, afin de conserver au mieux son aspect impressionnant, un balcon au plancher de verre surplombe à un endroit la gorge à 100 mètres au-dessus de la rivière.

L’ex-chemin surnommé « le plus dangereux du monde » a rouvert son accès au public le 17 mars 2015 après plus d’un an de travaux, devenant entièrement sécurisé et accessible aux familles.

Le Caminito del Rey en Espagne est-il toujours le chemin le plus dangereux du monde ?

Les propos de TheRiderPost qui est allé testé le chemin sont très justes :

“Malheureusement, ce parcours connu dans le monde entier pour ses plateformes pourries larges de trente centimètres et dénuées de barrière, s’est plus apparenté à la promenade du dimanche. Nous nous baladâmes sereinement et gentiment le long d’une passerelle d’un mètre de large, croisant au passage des groupes de touristes frôlant de près le troisième âge. Le Caminito del Rey a perdu son essence, certes, mais pas son âme, ni de sa splendeur. C’est un parcours somptueux que l’on vous recommande tout de même. Un des chemins les plus beaux du monde c’est certain, mais plus aussi extrême qu’auparavant. Une mauvaise nouvelle pour les fous d’escalade et une aubaine pour tous les autres”

On  vous laisse juger et répondre par vous-même à la question en regardant les photos avant et après les rénovations.

Avant les rénovations

Après les rénovations

Plus  d’informations sur le sentier : http://www.caminitodelrey.info/fr/

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires