Les routes les plus spectaculaires et vertigineuses de France

1
3960

Voici en images la liste des routes les plus spectaculaires et vertigineuses de France. Attention aux frissons !

1. Le Passage du Gois (Vendée)

Une route recouvert par les eaux au rythme des marées

Le passage du Gois est une chaussée submersible située dans la baie de Bourgneuf, où elle relie l’île de Noirmoutier au continent, dans le département français de la Vendée. Le passage est praticable en voiture lors de la basse mer et est inondé deux fois par jour à marée haute. Il existe d’autres sites de ce type, mais le caractère unique du Gois est son exceptionnelle longueur : 4,5 km. La hauteur d’eau qui le recouvre à marée haute varie de 1,30 mètre à 4 mètres, suivant le coefficient de la marée.

16014507744_1c66400e1b_z
Le Passage du Gois (Vendée) – Crédit Photo : Anne-Sophie Genaitay

2. Le viaduc de Millau (Aveyron)

2,46 kilomètres à 342 m au dessus du vide, balayés par les vents à plus de 200 km/h

Le viaduc de Millau est un pont à haubans franchissant la vallée du Tarn, dans le département de l’Aveyron. Portant l’autoroute A75, il fait la jonction entre le Causse Rouge et le Causse du Larzac en franchissant une brèche de 2 460 mètres de longueur et de 270 mètres de profondeur au point le plus haut, dans un panorama grandiose mais surtout avec des vents susceptibles de souffler à plus de 200 km/h.

12722108505_801d547d63_z
Le viaduc de Millau (Aveyron) – Crédit Photo : CpaKmoi

3. Les lacets de Montvernier (Savoie)

18 virages sur 3 km pour 400 m de dénivelée, comme accrochés à la montagne

Il s’agit de la route départementale 77b ou D 77b, située sur les communes de Pontamafrey-Montpascal et Montvernier dans le département de la Savoie en région Rhône-Alpes.

Tracée dans la vallée de la Maurienne, elle relie le village de Pontamafrey (Pontamafrey-Montpascal) dans la vallée au bord de l’Arc, à Montvernier situé sur le flanc sud-ouest de la montagne des Coins, à environ quatre kilomètres de distance.

La majorité de son tracé est constitué de 17 virages en lacets très rapprochés les uns des autres et appelés « lacets de Montvernier ». Situés à mi-parcours de la route, ils permettent de franchir la falaise qui sépare les deux localités. Au sommet de la falaise, au bord de la route, se trouve la chapelle de la Balme.

Le 23 juillet 2015, la 18e étape du Tour de France cycliste empruntera pour la première fois les « lacets de Montvernier » lors de l’étape reliant Gap à Saint-Jean-de-Maurienne.

6420587785_27fc762d8d_z
Les lacets de Montvernier (Savoie) – Crédit Photo : will_cyclist

4. La route de Presles (Isère)

7 kilomètres creusés dans la roche de la montagne

La route de Presles se situe à la sortie de Pont-en-Royans. Il s’agit de 7 km qui permettent de relier la vallée de la Bourne au plateau des Coulmes. La route de Presles domine le plateau de l’Allier et offre un point de vue sur les Hauts Plateaux du Vercors. Cette petite route permet d’accéder au site mythique d’escalade : les falaises de Presles.

7295488924_392b457123_z
La route de Presles (Isère) – Crédit Photo : Alan.on.Naturetrek (FlickR)

5. La route du Galibier (Savoie et Hautes-Alpes)

Une route d’altitude en lacets qui culmine à 2 642 m

Elle relie Saint-Michel-de-Maurienne via le col du Télégraphe, à Briançon et La Grave via le col du Lautaret. Sa construction commença en 1880 pour s’achever en 1891. Au sommet, on y découvre une table d’orientation et un magnifique belvédère d’où l’on peut admirer les sommets environnants : massif de la Meije, Grand Galibier et même le Mont Blanc.

Situé entre le massif des Arves et le massif des Cerces, en particulier le chaînon du Galibier, il est le cinquième plus haut col routier des Alpes françaises, après le col de l’Iseran (2 770 mètres), le col Agnel (2 744 mètres), le col de la Bonette (2 715 mètres) et le col de Restefond (2 680 mètres).

Galibier
La route du Galibier (Savoie et Hautes-Alpes) – Crédit Photo : Bouboune06 (FlickR)

6. La Route départementale 84 (Corse)

Rencontres et traversées inattendues de vaches, de chèvres et de cochons

La RD84 est la route qui va d’Evisa à Porto-Vecchio et qui traverse la forêt d’Aïtone en Corse. C’est une région où les animaux vivent souvent en liberté. Et il n’est pas rare de se retrouver face à face avec des vaches, des chèvres et de cochons qui la traversent et se reposent le long de la route.

animaux-sur-la-route-devisa-a-porto-d84_408135[1]
La Route départementale 84 (Corse) – Crédit Photo : MLLE M (monnuage.fr)

Voir aussi

Les routes les plus hautes de France

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires