Comment vivre une Aventure Nordique dans les Hautes-Alpes

4
170

DSC05512 (Copier)

Du 13 au 15 mars 2015, j’ai participé avec Nicolas Mauclert de Carnets Nordiques, tous deux membres de la #TeamAventuriers, à la 5ème édition de l’Aventure Nordique !

Je vous propose un retour sur cet évènement enneigé, convivial, plutôt alpin cette année et qui a été une réussite pour tous les participants.

L’Aventure Nordique est un raid hivernal en ski de randonnée nordique et pulka, organisée par l’association www.skirandonneenordique.com sous la responsabilité de Régis Cahn. L’édition 2015 de l’Aventure Nordique a eu lieu dans les Hautes-Alpes (05) dans la région du Queyras et du Briançonnais.

DSC05382 (Copier) DSC05517 (Copier)

L’Aventure Nordique n’est pas une compétition ni un voyage organisé. C’est plutôt un rassemblement de passionnés de ski de randonnée nordique et de bivouac hivernal sous la forme d’un raid en ski-pulka se déroulant sur plusieurs jours en autonomie et accompagné par des professionnels. Cette année, l’encadrement était assuré bien sûr par Régis Cahn mais également par Jean-Lou Botta de Hautes-Alpes Ski de Fond

Pour cette édition 2015, nous avons découvert la Haute-Route des Escartons, exploré la Haute-Vallée de la Clarée et le vallon suspendu de Buffère. Nous étions une dizaine de participants dont certains sont apparemment des habitués.

La région est accessible de n’importe quel endroit de France à condition de s’organiser un minimum. En ce qui nous concerne, Nicolas et moi avons pris un train de nuit depuis Paris qui nous y emmène en 11h (le train roule lentement) sans perdre une seule journée. L’avantage est qu’on arrive sur place en pleine forme, prêt à chausser les skis. C’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé.

1ère journée

Après avoir pris le train de nuit de 21h30 à la gare d’Austerlitz, je suis descendu à 8h30 à Mont-Dauphin Guillestre où j’ai été accueilli par Régis Cahn et Jean-Lou Botta. Nous avons pris une camionnette  pour rejoindre le gîte de Souliers où nous attendait Nicolas qui s’y trouvait depuis la veille (coups de soleil à l’appui)

DSC05386 (Copier) DSC05383 (Copier)

Cette journée, Régis Cahn et Jean-Lou Botta avaient décidé de nous la consacrer pour nous faire découvrir une partie de la Haute-Route des Escartons. A Souliers, j’ai rapidement fait mon sac à dos avec des affaires pour la journée et chaussé les skis prêt à partir. Quand je pense qu’il y a à peine 1h, j’étais encore en train de dormir dans le train. Quel dépaysement !

Nous avons fait cette première journée de Souliers à côté d’Arvieux dans le Queyras à Cervières, en passant par le Col Izoard. Une journée plutôt alpine qui en présageait d’autres par la suite.

Durant toute la journée, Jean-Lou Botta nous a raconté l’histoire de la Haute-Route des Escartons. Il s’agit d’un itinéraire jadis utilisé par les habitants de la région pour se rendre de villages en villages, qui fut un peu oublié puis qui a été réhabilité depuis quelques années par la région. Aujourd’hui, la Haute-Route des Escartons est balisée et est praticable par tous aussi bien l’été que l’hiver. Un site a été mis en place pour pouvoir y préparer facilement son séjour : Ma Haute-Route des Escartons

DSC05398 (Copier) DSC05397 (Copier)

Arrivé à Cervières, nous avons ensuite rejoint en voiture Névache, ce haut-lieu de la randonnée nordique pour découvrir le gîte d’étape La Découverte où nous rencontrons les premiers participants à l’aventure Nordique qui nous avaient rejoint.

Nous préparons nos sacs pour 2 jours d’autonomie avec une pulka pour Nicolas et moi, prêtée par le magasin en ligne Aventure Nordique.

Après un repas copieux, nous faisons une petite veillée autour d’un petit verre de génépi, le digestif local, et de la carte pour revoir le tracé du jour et étudier celui du lendemain. Une bonne nuit de récupération nous attend pour la dernière fois dans un vrai lit.

DSC05395 (Copier) DSC05420 (Copier)

2e journée

Les 2 prochains jours vont être consacrés à l’Aventure Nordique en elle-même dans la vallée de la Clarée.

Le réveil est matinal. Après un petit déjeuner copieux, nous chaussons rapidement les skis avec la pulka au pied du refuge et nous partons doucement en file indienne.

DSC05426 (Copier) DSC05436 (Copier)

Nous progressons dans la vallée, nous montons ensuite à flan de colline, d’abord sur une petite pente qui s’accentue progressivement. Après une montée difficile, nous arrivons en milieu d’après-midi au pied du Col de Buffère où nous décidons d’établir notre campement à une altitude d’environ 2000 m.

DSC05440 (Copier) DSC05438 (Copier)

Chacun a prévu son propre bivouac : tente solo, tente dôme, tente tunnel. Tous les modèles sont représentés. En ce qui nous concerne, ce sera un tipi pour 5. Après avoir compris son fonctionnement, le tipi se monte finalement assez facilement. L’avantage du tipi est qu’il va nous permettre de prendre le repas tous ensemble. On peut s’y tenir debout. Nous l’aménageons en creusant pour faire une table centrale et des banquettes autour. Un vrai petit nid douillet.

DSC05462 (Copier) DSC05461 (Copier)

Pour terminer l’après-midi, nous décidons de tenter une première montée au Col de Buffère. Le ciel est couvert, le paysage est bouché. Un début de tempête de neige nous fait faire demi-tour avant d’arrivée au sommet. Nous retenterons le col le lendemain.

DSC05477 (Copier) DSC05471 (Copier)

De retour au bivouac, nous nous changeons pour avoir des affaires sèches et préparons le repas. Chacun a emmené sa nourriture et son propre matériel. C’est l’occasion de découvrir les différentes techniques et réchaud existants, au gaz ou au fuel, avec récipient intégré ou pas.

DSC05479 (Copier) DSC05498 (Copier)

Les soirées en bivouac sont vraiment très agréables. Chacun y va de sa petite anecdote. L’humour est présent. Les saucissons, les fromages, les charcuteries circulent. Une bonne ambiance s’est vraiment bien installée au sein du groupe.

DSC05482 (Copier) DSC05495 (Copier)

Une fois le repas terminé, chacun rejoint sa tente. Nous resterons dormir sous le tipi, avec un sac de couchage et un matelas à même la neige. La température sous le tipi est de -2 degrés. Néanmoins, la nuit sera bonne.

3e journée

Au petit matin, le réveil est plutôt facile. Il a beaucoup neigé. Le tipi est recouvert de givre à l’intérieur et de neige à l’extérieur. L’appétit est grand. Après l’effort de la veille, le petit-déjeuner est le bienvenu. Chacun rejoint progressivement le tipi. Les réchauds se remettent en marche pour faire fondre la neige et chauffer l’eau.

DSC05527 (Copier) DSC05518 (Copier)

Le ciel est toujours un peu couvert. Nous décidons quand même de remonter en direction du Col de Buffère à 2427 m que nous atteindrons cette fois. La descente sera un peu difficile et les chutes nombreuses.

DSC05523 (Copier) DSC05522 (Copier)

De retour au bivouac, nous démontons les tentes, rangeons les affaires dans la pulka et entamons le retour au gîte La Découverte. La descente se fait d’abord sur une pente douce puis le chemin devient plus pentu. Les plus téméraires tenteront de descendre en pulka alors que la plupart préfèrent déchausser et se déharnacher pour descendre à pied.

DSC05511 (Copier) DSC05531 (Copier)

Je découvre la technique du frein à pulka que je ne connaissais pas. Il s’agit d’un système de corde qui se glisse sous la pulka pour la freiner quand la pente est très forte.

Finalement, tout le monde arrivera à bon port au gîte La Découverte à Névache. On range les affaires, certains prennent des douches. On se regroupe tous une dernière fois autour d’un verre pour échanger sur la formidable expérience que l’on vient de vivre.

DSC05533 (Copier)

Merci à Régis, merci à Jean-Lou et bravo à tous les participants pour la bonne humeur que vous avez apportée.

La #TeamAventuriers est très fier d’avoir participé à ce beau projet. Nous sommes déjà prêt à revivre cette belle aventure l’année prochaine.

Vive l’Aventure Nordique

Pendant ces 3 jours, j’ai vraiment vécu une expérience inoubliable. Ce raid en skis de randonnée nordique et en bivouac hivernal m’a permis de rencontrer des passionnés de cette pratique. Nous avons longuement échangé autour de notre passion, de nos voyages respectifs, chacun apportant son expérience, ses astuces et ses techniques.

Cette pratique permet de découvrir facilement une région dans un mode de déplacement doux et respectueux de la nature. Elle offre une grande liberté en permettant de faire sa propre trace.

approved

 

Voir l’album photos complet

Retour en photos de la 5e Edition de l’ Aventure Nordique du 13 au 15 mars 2015 avec la TeamAventuriers,…

Posted by Un Monde d’Aventures on dimanche 29 mars 2015

Informations Pratiques

15915_10152936994972164_1888232278452432916_n[1] plthumb_HRE_Moyen[1] 10387669_1532278577018129_5143960809356101427_n[1] aventure-nordique-google+[1]

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires