Nicolas Dubreuil, aventurier des glaces


 

Présentation de l’éditeur

Passant plus de huit mois par an près des pôles (notamment au Groenland), l’explorateur sillonne en kayak, à ski, en traîneau et à pied les régions de l’Arctique et de l’Antarctique. En partageant la vie et l’intimité des peuples de l’Arctique, il témoigne de l’évolution de leur vie quotidienne et de ses bouleversements. C’est en 1987, à dix-huit ans, qu’il découvre son goût pour l’aventure, remontant seul pendant un mois les côtes de l’Alaska, après avoir été abandonné par son compagnon de route, un ancien mercenaire recommandé par ses parents ! Un an plus tard, il rallie le Grand Nord, qu’il ne quittera plus. Après avoir frôlé la mort à de nombreuses reprises, il connaît tout du monde des glaces. Ses risques (un ours mal luné, une banquise fragile, des conditions extrêmes…), mais surtout ses bonheurs (la découverte de terres jamais explorées, la vie aux côtés des peuples du Grand Nord, la chasse au narval, mythique animal à corne…).

Biographie de l’auteur

Responsable de plus d’une centaine d’expéditions et spécialiste reconnu du monde des glaces, anime régulièrement des conférences dans toute la France. Michel Moutot, son co-auteur, est reporter de guerre à l’AFP depuis 1985. Actuellement en charge du terrorisme, il fut lauréat du prix Albert Londres 1999 pour son récit de la tragédie du Kosovo.

Un commentaire trouvé sur net, par Sylvain Bodin

J’ai découvert son portrait par hasard dans Paris Match. Quel personnage ! Et le livre est à la hauteur. Le parfait livre d’aventures. Le premier chapitre est juste incroyable : part avec un baroudeur qui se révèle du genre dangereux et qui va l’abandonner : il se retrouve à 18 ans tout seul à remonter les cotes de l’Alaska ! Le chapitre 3 quand il manque de perdre la vie après être tombé dans l’eau au Groenland est hallucinant. Les médecins veulent au minimum l’amputer d’une main, et non, miracle, il échappera à toute opération. Un phénomène ce gars.

J’ai bien aimé aussi sa modestie, il cherche toujours à mettre en avant les peuples qu’il rencontre, notamment les fameux chasseurs de Narval. Il nous fait partager sa vie d’aventurier mais sans l’idéaliser : comme il le dit dans le dernier chapitre, l’aventure c’est beaucoup de contraintes, notamment pour la vie de couple.

En vente dans toutes les bonnes librairies mais aussi sur internet (voir ci-dessous)

Nos autres articles sur Nicolas Dubreuil

Autres ressources qui peuvent vous intéresser

François est un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. Il a réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. Il aime partager sa passion à travers ce site.
Voir tous les articles écrits par François
En savoir plus sur François

Facebook Twitter LinkedIn Google+ YouTube Skype 


Mots-clés :