EMILIE LECOMTE DÉFIE LE GR20

0
487

est partie ce matin de Calenzana à 4h pour tenter de battre le record féminin du détenu par Stéphanie Samper en 50h 52min depuis juillet 2011.

Au programme 180 km pour environ 12 000 mètres de dénivelé positif sous la chaleur et au travers de beaux paysages.

Informations au fil de l’eau en provenance du site Endurance Mag

Jeudi 21 juin 2012

15 heures : Emilie est passé cet AM vers 15h au col de Vergio avec 1h30 d’avance sur son tableau de marche !
Elle est en grande forme et n’a fait qu’un bref ravitaillement sous les encouragements de Stéphanie Samper (détentrice actuelle du record en 52h50min) venue l’encourager.
Elle continue sa progression vers Vizzavona.

20 heures : Le point après 16 heures de course.
Emilie vient de passer un peeu avant 20 heures, La Bocca alle Porte (2245m) qui surplombe les lacs de Capitellu et de Melu dans la haute Restonica.
C’est le point le plus haut du , elle mène un bon rythme et tout va pour le mieux avant la nuit.
Elle est toujours en avance sur ses temps de passage dans sa tentative de record féminin.

21 heures :  Emilie est passée au refuge de Petra Piana (1840m d’altitude) vers 21 heures, un arrêt de 15 min ou elle s’est restaurée avec un plat de pâtes chaudes.
Elle vient de passer au refuge de L’Onda (23 h) et continue son bonhomme de chemin sur un rythme soutenu qui “impressionne” même les personnes qui l’accompagnent dont Seb Talotti.
La nuit est tombée, le ciel est clair et étoilé, un léger vent souffle sur les arrêtes, des conditions idéales pour continuer son aventure.
Elle est toujours en avance sur son tableau de marche personnel le plus favorable, et devrait arriver à Vizzavona vers 2 heures du matin.

Vendredi 22 juin 2012

2 heures : Emilie est arrivée comme prévue à 2h du matin à Vizzavona, un plat de pâtes avalé en 15 min, suivi d’une sieste de 15 min aussi.
Elle comptait encore 1 heure d’avance sur son timing prévisionnel.
Au lever du soleil à Capanelle, elle progressait moins vite et avait perdu un peu de temps tout en se dirigeant vers le refuge de Prati, le col de Verde a été franchi à 7h20min
Le moral est bon, malgré la fatigue qui se fait ressentir, tout le monde commence à y croire….

11 heures : Emilie est passée à 11h35 min au refuge d’Usciolu.
Il restera environ 2000m de dénivelé positifs jusqu’au col de Bavella et ses célèbres aiguilles puis la descente sur Conca et donc la ligne d’arrivée.
Elle devrait la passer vers 20h ou 21h – soit abaisser le temps référence d’environ 10h.
Le rythme est soutenu malgré la chaleur pesante et la fatigue qui rend la progression forcément plus difficile.
Le moral est bon, son entourage et les gens qui l’accompagnent sont confiants….
Tout le monde y croit…

18 heures : est à moins de 4h du record du
Emilie vient de passer le Col de Bavella, dernière grosse difficulté du jour et de son defi à 18h et en est reparti à 18h30.
Le moral est bon et tout va pour le mieux après 38 h d’efforts, malgré des douleures aux quadriceps, elle est accompagnée de Seb Talotti.
Encore environ 3h30 pour rejoindre la ligne d’arrivée aux alentours de 22h.
Elle rentrerait alors dans l’histoire de cette mythique traversée de l’île.

22 heures : NOUVEAU RECORD POUR
Émilie Lecomte (Quechua) vient d’établir un nouveau temps référence féminin sur le en 41h22min10s (validé par la FFME).
Elle vient de franchir la ligne fatiguée (elle s’est allongée que 15min en tout) mais heureuse, accueillie par son entourage et des personnes venues la féliciter.

Parcours et profil du GR20

 

Voir le portrait d’Emilie Lecomte

Retour en vidéo sur le record féminin du GR20 par Emilie Lecomte

Quelques ressources qui peuvent vous intéresser

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires