Along The Mekong : Un projet photographique

0
375

Along The Mékong – Crédits photos : Guillaume Robin

Guillaume Robin est un photographe autodidacte. Il s’est lancé dans son premier projet photo autour du Mékong dans le Nord Laos qu’il a effectué il y a deux ans.

Il n’y a pas de long fleuve tranquille… Ce projet de livre photo a été conçu et dessiné pour partager la beauté et la biodiversité des rives du Mékong au Laos et de pointer du doigt les problèmes environnementaux soulevés par la construction d’un barrage géant et d’une centrale hydroélectrique.

Pour réaliser son projet, Guillaume Robin a lancé une campagne de collecte sur Kickstarter. Vous pouvez soutenir son projet jusqu’au 10/12/2017

Tout est expliqué ici dans une petite vidéo…

Guillaume Robin nous raconte son histoire

“Quand j’ai voyagé à travers le Laos du Nord en avril 2015, j’ignorais que je tomberais pendant la saison des cultures sur brûlis. Peu de touristes empruntaient le bateau longue queue pour remonter le Mékong de Luang Prabang à la frontière Thai.

Au premier regard, il n’y avait pas grand chose à voir dans cet épais brouillard permanent qui régnait sur les rives de l’aube au coucher de soleil. Parmi mes compagnons de voyage, presque personne ne sortait son appareil photo.

Along The Mékong – Crédits photos : Guillaume Robin

Mais peu à peu, l’ombre des arbres et des buffles, des aigrettes et des pêcheurs, les silhouettes fantomatiques des rochers ont commencé à se détacher du brouillard et à former un curieux jeu d’ombres chinoises.

Ce long voyage en bateau longue queue m’a permis de découvrir une formidable biodiversité. Avec un appareil mirrorless (OMD EM5 Mark II), j’ai voulu capturer la mystérieuse beauté du Mékong et de sa végétation riparienne étonnamment préservée dans cette partie du fleuve.”

>>> Voir la galerie

Guillaume Robin nous explique les problèmes environnementaux du Mékong

Along The Mékong – Crédits photos : Guillaume Robin

“Récemment, cette partie du fleuve s’est retrouvée au cœur d’enjeux environnementaux. La Chine a construit en amont plusieurs barrages qui affectent les activités de pêcherie traditionnelles et exercice un travail de lobbying visant à faire pression sur le mouvement laotien pour dynamiter des rochers dans le but d’améliorer la voie de navigation pour les bateaux containers du Yunnan.

Along The Mékong – Crédits photos : Guillaume Robin

Le projet de construction d’un barrage à Pak Beng et d’une centrale hydroélectrique géante menace de modifier en profondeur l’écosystème, de détruire l’économie locale basée sur la fiche et de nuire à cette immense biodiversité des abords du Mékong.

Je présente le résultat de ce travail sur mon site et j’espère aussi dans un livre pour lequel une campagne Kickstarter a démarré début novembre et se terminera le 10 décembre 2017.

Si vous aimez le projet, merci de le supporter et de le partager !”

Guillaume Robin nous parle de lui en quelques lignes

Along The Mékong – Crédits photos : Guillaume Robin

“Je travaille comme enseignant chercheur à l’université et pilote une licence en management du développement durable. Je manifeste depuis longtemps un intérêt pour la photographie contemporaine , tout particulièrement la photographie environnementale.

En 2015, j’a été encouragé à pratiquer moi-même la photographie et j’ai pu réaliser mes premiers travaux photo lors de voyages en Asie (Ladakh, Laos, thailande). Je travaille et vis à Paris et Berlin.”

En savoir plus

Along The Mékong – Crédits photos : Guillaume Robin

Soutenez le Projet Mékong sur Kickstarter
Adresse du site: www.kamizumo-photography.com

J’espère que ce projet vous intéressera.

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François
Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et à le partager !

commentaires