2e jour des Ecrans de l’Aventure 2011

0
263

2e jour des Ecrans de l’Aventure avec 8 films de vus.

Pour bien démarrer la journée, un café s’impose au bar du festival.

  

Les thématiques de la journée étaient principalement « montagne », « glace »et « froid » avec des films sur l’alpinisme, sur des glaciers, sur des expéditions aux pôles.

Un premier film projeté qui me tient tout particulièrement à cœur puisqu’il concerne une expédition en ski/pulka au pole sud qui a eu lieu en 2009. Cette expédition a été menée par Felicity Aston avec qui j’échange de temps en temps sur Facebook.  Elle a constitué une équipe entièrement féminine dont certaines d’entre elles n’avaient jamais vu la neige. Un vrai challenge relevé avec succès.

Les autres films concernaient l’exploration d’une ile mystérieuse au large de la Nouvelle-Calédonie, l’ascension père/fils du Mont Cervin, l’aventure d’un cheval sur l’Everest.

Cette journée a été l’occasion de revoir le film de Florence Tran et , « La montagne magique, sur les chemins du Kailash », très bien filmé avec l’insertion de dessins qui lui offre un très beau design. est venu nous parler de son film.

  

Alice Plane est venue nous parler de son livre “A l’auberge de l’Orient” qui est en compétition pour la Toison d’Or du Livre d’Aventure

Sibylle d’Orgeval est venue nous parler de sa participation à l’expédition  Océans (diffusé hier) en tant que journaliste des mers
 

 

Le jury officiel et le jury enfant de la ville de nous ont été présentés sur la scène du festival

  

A la pause, le jury commence déjà à discuter à l’écart, en secret et un peu dans l’ombre, surement autour des films en compétition

La soirée ne fut pas en manque non plus. Le film projeté concernait le nouveau projet de l’aventurier suisse Bertrand Piccard qui a conçu un avion, le Solar Impulse », capable de voler de jour comme de nuit uniquement à l’énergie solaire.

  

Bertrand Piccard est intervenu à distance pour introduire le film. Le pilote André Borschberg et le réalisateur du film Henri de Gerlache sont ensuite intervenus pour expliquer le projet et ses enjeux. Le film a reçu une ovation de la salle. Une aventure magnifique et un projet très prometteur pour la planète.  Beaucoup d’émotion. On se sent rentrer dans l’histoire comme au début de l’aviation

      

Et pour conclure cette journée, un formidable documentaire sur une dizaine de femmes, toutes atteintes d’un cancer du sein, qui ont décidé de se regrouper pour participer à une compétition de bateaux à rames à Venise. Ce sont les Dragon Ladies qui iront jusqu’au bout de leur objectif.

Un projet qui a nécessité un an de travail en commun et qui leur a permis de se mobiliser toutes ensemble sur un objectif commun et ainsi surmonter leurs angoisses face à la maladie.

Le film a reçu une double ovation de la salle qui s’est levée avec l’arrivée des Dragon Ladies sur la scène. Quel courage !

Suite à ce succès, elles ont décidé de relever un autre défi, la traversée de la Manche à la rame. Ce projet est parrainé par la navigatrice Anne Quéméré.

   

 

Une bonne nuit de repos est mérité pour attaqué la dernière journée du festival qui devrait se terminer en beauté avec la projection du film “6 mois de cabanez au Baïkal” en présence de .

A noter la présence au café de l’Aventure d’Antoine de Maximy, le globetrotter de “J’irai dormir chez vous”

The following two tabs change content below.
Fondateur du site Un Monde d'Aventures, je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J'ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. J'aime partager ma passion à travers ce site. Voir tous les articles écrits par François - En savoir plus sur François

commentaires