Ueli Steck, une autre vie, le livre de l’ultime témoignage !

Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et à le partager !

Découvrez le nouveau et hélas dernier livre de

Le 30 avril dernier, nous apprenions la disparition de sur les flancs du Nuptse, dans le massif de l’Everest.

a fait une chute mortelle le 30 avril  2017 à l’Everest. Il était parti en solitaire s’acclimater pour son projet d’enchaînement Everest-Lhotse. Six Sherpas ont retrouvé son corps, dans cette combe Ouest où d’autres Sherpas l’avaient affronté lors de la scène traumatisante qu’il raconte au début de ce livre.

Ueli nous donnait, comme à beaucoup, le sentiment de faire partie de ses proches. Il était toujours disponible, souriant, accueillant quand il n’était pas accaparé par son programme d’entraînement intensif. Nous partageons la peine de sa femme Nicole et de sa famille.

La nouvelle nous a tous abasourdis et attristés, comme tous ceux qui avaient approché Ueli et suivaient son parcours depuis de nombreuses années. Avant son départ vers le Népal, il avait peaufiné les détails de ce livre qui était en cours d’impression lorsque nous avons été informés de l’accident.

Lorsque la triste nouvelle est tombé, ce livre était déjà imprimé. Les éditions Guérin ont décidé de maintenir sa publication car l’alpiniste aurait surement souhaité qu’il en soit ainsi.  Les doutes et les angoisses sur son engagement d’alpiniste solitaire y occupent une large place. Au Shisha Pangma, sur les arêtes de Rochefort, et par deux fois à l’Annapurna, Ueli avait vu la mort de près. En parler faisait partie du projet de ce livre. Il voulait tourner une page, vivre plus sereinement une « autre vie » en maîtrisant davantage les risques.

Les éditions Guérin ont décidé de publier le livre tel que Ueli le souhaitait. C’est leur façon de lui rendre hommage, en respectant le texte dont les derniers mots résonnent aujourd’hui de façon bien troublante :

« L’important c’est que je sois conscient du danger à chaque instant et que je puisse le maîtriser. Alors je continuerai de chercher en montagne les défis excitants, sans me tuer. »

Ce livre est la meilleure façon de lui rendre hommage.

On ne présente plus l’alpiniste , surnommée la « Swiss Machine », l’homme le plus rapide des pentes raides qui détient nombres de records d’ascensions sur les parois les plus difficiles de la planète.

Le plus célèbre alpiniste du moment revient sur une période charnière de sa vie, au cours de laquelle il a réussi l’un des plus grands exploits de l’histoire de l’alpinisme.

Pour la première fois, il s’exprimait sur cet exploit qui repoussait les limites de l’alpinisme extrême en très haute altitude. Ce témoignage, d’une grande sincérité, n’occultait pas la remise en question personnelle qui a succédé à l’exploit.

En effet, cet exploit avait été remis en cause et avait déclenché une importante polémique dans le monde de l’alpinisme, parce quelle a été effectuée de nuit, sans aucune preuve,

Au retour de l’Annapurna, avait pris conscience que cette performance serait pour lui indépassable et qu’il était désormais nécessaire d’imaginer un nouveau parcours, une autre vie…

Retrouvez-le dès à présent chez votre libraire et sur  internet.

Commander le livreEn savoir plus sur le livre

A propos d’

, né le 4 octobre 1976 à Langnau im Emmental, a travaillé comme charpentier avant de devenir alpiniste professionnel.

Il est notamment connu pour ses ascensions en solitaire et ses records de vitesse. Il est aussi un des ambassadeurs des « speed climbers » qui depuis environ 30 ans dynamitent les mythes de l’alpinisme en réalisant des ascensions à un rythme extraordinaire.

Sa conception originale de la pratique de la montagne fondée sur la progression et la performance sportive l’a propulsé au rang du « grimpeur le plus rapide du monde ».

est mort le 30 avril 2017 dans le massif de l’Everest.

The following two tabs change content below.
Cet article vous a plu ? Pensez à nous le dire et à le partager !

Commentaires

commentaires

Mots-clés :