On a testé en famille le slackline et le mur d’escalade


Lors du salon de la Rando 2011, nous avons testé en famille le et le mur d’escalade.

Wikipedia nous explique ce qu’est le

Le ou slack (traduction anglaise littérale : la ligne molle) est une pratique sportive qui semble avoir été créée en Californie au début des années 1980.

Il s’agit d’un exercice s’apparentant au funambulisme : au lieu de progresser sur un câble d’acier à l’aide d’un balancier, l’objectif est d’avancer sur une sangle légèrement élastique sans aucun accessoire.

Cette sangle, d’une largeur variant de 19 mm à 5 cm, est tendue entre deux points d’ancrages tels que poteaux, arbres, murets, pitons d’escalade, ou même via des ancrages au niveau du sol et des supports en A pour élever la ligne. Cette polyvalence en fait autant un sport à pratiquer en milieu naturel ou urbain.

Les figures pouvant être réalisées sont innombrables. Ce sport est excellent comme préparation à l’escalade, au surf, au snowboard, au longboard, aux agrès de gymnastique ou encore comme moyen de concentration. Certains sportifs comme Bode Miller l’utilisent pour améliorer leur équilibre puisque conserver un équilibre dynamique sur une surface instable fait travailler l’ensemble du corps.

Il existe plusieurs variantes : Shortline, Trickline, Jumpline, Longline et Highline. Une autre variante, un peu moins connue est la Waterline.

François est un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. Il a réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. Il aime partager sa passion à travers ce site.
Voir tous les articles écrits par François
En savoir plus sur François

Facebook Twitter LinkedIn Google+ YouTube Skype 


Mots-clés :